Poster un message

En réponse à :

  • Biens mal acquis : un commerce triangulaire

    30 décembre 2014, par basstrebl
    Le chagrin est amer et la tristesse est profonde au pays de la Françafrique. Comment en est-on arrivé là ? Qu’un ex-président de France, monarque de la Françafrique, propriétaire du CFA, soit obligé de venir se frotter aux moustiques de la forêt africaine dont les seuls battement d’ailes peuvent générer les maladies terrifiantes tel que Ebola et Sida, fut ce pour 100 000 euros. Et tout cela parce que quelques apprentis vampires, ont décidé de se goinfrer du sang des Africains en voulant tirer (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    texte
Qui êtes-vous ? (optionnel)