Wagane, ex VIP sort « Message in A Meditation »


Ancien membre du groupe Vip, le rappeur Wagane signe son retour sur la scène musicale sénégalaise avec un premier album solo très spirituel.

Après sept ans d’absence de la scène musicale sénégalaise, le rappeur Wagane, plus connu sur le sobriquet de ’Lion’, revient avec un nouvel album intitulé Message in a meditation. Le chanteur qui a tenu hier un point de presse au Just 4 U, a présenté son nouvel opus. L’album est composé de 15 titres chantés en wolof, français et anglais, et joués dans un style qui mélange raggae et Hip-hop. Les titres sont placés dans une forme de continuité et implorent tous la clémence de Dieu. Pour l’artiste, ce choix s’explique par sa volonté de ’rendre grâce au Tout-Puissant’. ’C’est grâce à ma foi que j’ai pu franchir les difficultés de la vie’, explique-t-il.

Etabli en France depuis 1999, Wagane soutient avoir ’beaucoup galéré dans l’Hexagone, alignant plusieurs petits boulots avant de retourner à la musique, sa passion première’. Avant son exil, il fut membre du défunt groupe de rap sénégalais, Vip, avec lequel il a sorti, en 1997, un premier album intitulé Surgi des décombres. Malgré le succès de cet album qui a été primé ’meilleur espoir’ au cours de la même année, le groupe se disloque. Cette séparation fut à l’origine du départ de Wagane pour l’Europe.

Avec Message in a meditation, il signe son retour. ’Lion’ invite à plus de spiritualité ’pour faire changer de mentalité aux êtres humains’. Les titres comme Grace, Queen of Shebba, After that, Thiabi, entre autres, s’appliquent, selon son auteur, à démontrer un ’amour profond pour le Créateur des êtres’. Disponible depuis hier sur le marché sénégalais, l’opus a été entièrement réalisé par le rappeur lui-même. Car, il estime que ’ce genre de travail devait être assez personnel pour pouvoir lui permettre de partager (s)a conviction avec (s)on public’.

Avec la sortie de son l’album, Wagane ambitionne d’animer une série de concerts à travers Dakar et sa banlieue pour assurer sa promotion.

Paule Kadja Traore

Source : Walf

Répondre à cet article