Wade copieusement hué à Washington DC

par Marvel

Je croyais qu’on pouvait mourir de honte. Ce n’est pas vrai. Je croyais qu’on ne pouvait haïr son propre peuple. Ce n’est pas vrai. Je croyais aussi qu’il est impossible de haïr sa mère. Ce n’est pas vrai non plus.

Dixit : Abdoulaye WADE

*******


WADE hué aux USA, grand bravo aux manifestants !

Wade dans son énième voyage inutile aux USA, histoire pour lui de ne pas non plus rester au Sénégal affronter la situation catastrophique qu’il a créée de par sa seule cleptomanie, sa boulimie insatiable, sa mythomanie sans limite, a eu à tenir un discours sur le podium d’une conférence organisée par le sénateur démocrate Donald Payne. La salle contenait quelques dizaines de personnes, dont les applaudisseurs habituels qui font partie des bagages de Wade où qu’il aille dans ses centaines de voyage qui en presque 8 ans ont dû coûter près de 60 milliards aux pauvres contribuables, à partir des calculs faits précédemment par Jacques Habib SY sur 4 ans, compte non tenu de plusieurs autres dépenses comme les perdiems, les frais d’hébergement dans les hôtels les plus huppés et les suites les plus luxueuses du monde, qui devraient rajouter quelques autres milliards à ce triste calcul.

Pour quel résultat ces multitudes de voyages ? En tout cas aucun qui ait pu contribuer à améliorer le vécu des sénégalais, à la baisse des prix des denrées de première nécessité, à la performance des ex fleurons industriels qui se cassent toutse la gueule depuis l’avènement du système kleptocratique wadien, à la stabilité de la croissance économique, etc….

Durant cette conférence donc, de dignes fils du Sénégal ont été suffisamment entreprenants pour se faufiler au milieu des applaudisseurs de Wade pour assister aux discours. Le moment propice arrivé, ces patriotes ont interrompu le discours du commanditaire de l’assassinat de Maître Seye (selon la version même d’un des assassins Pape Ibrahima Diakhaté) qui venait de prendre la parole, par des huées et en brandissant des pancartes bien véridiques sur la situation qu’a laissée dans son pays ce discoureur qui parle partout comme un démocrate mais agit exclusivement comme un monarque. Sur ces pancartes on pouvait lire « Sénat illégitime » ou encore « Assemblée illégitime » ou encore « Justice corrompue », rien que la triste réalité donc.

Ces courageux patriotes auteurs de ces huées ont permis à tous les dignes fils du Sénégal de relever la tête pour voir le seul sort qui doit être réservé à de pareils individus comme Abdoulaye Wade, devenus président par un accident de la nature et pour le grand malheur des sénégalais à qui Ousmane Ngom, chargé par Wade de manipuler et travestir le processus électoral ne donne pas la possibilité d’exprimer un choix qui sera... ........ Ousmane Ngom, chargé par Wade de manipuler et travestir le processus électoral ne donne pas la possibilité d’exprimer un choix qui sera respecté, autrement que par un boycott comme nous l’avons vu en Juin 2007 où plus de 80 % des sénégalais ont tout simplement choisi d’exprimer leur rejet de ce régime en désertant les bureaux de vote.

Wade ramené à son niveau de monarque corrupteur par ces dignes fils de son pays, les manifestants sortis de la salle pour soutoural ce plus vieux président au monde, c’est un Wade que la honte n’a jamais égratigné, qui a repris la parole pour démontrer à nouveau que partout et en tous temps, il reste ce vieux mythomane, incapable de placer une phrase vraie.

1° Wade a alors déclaré que ces manifestants ont eu le courage de manifester parce qu’ils savent qu’ils ne seront jamais arrêtés pour cela, qu’au Sénégal il n’y a pas de prisonnier politique.

Il n’a pas dû reconnaître que parmi ces manifestants il y’avait un de ses ex prisonnier, un certain Barthélémy DIAS, responsable politique capturé et emprisonné pour avoir simplement déclaré dans un lieu privé que Wade était le président le plus vieux au monde.

Wade n’a pas dû reconnaître ce fils d’un autre de ses ex prisonniers, un certain Jean Paul Dias capturé à 5 h du matin, sa femme violentée par sa police politique, emprisonné pour avoir déclaré ce que tout le monde sait, que Wade est un mécréant, un voleur et un assassin.

Wade n’a pas dû reconnaître ce jeune chef de parti dont des militants ont été arrêtés pour avoir simplement distribué dans la rue des flyers reprenant des informations sur le train de vie princier de l’état kleptocratique wadien

2° Wade a renforcé son discours en demandant que ces manifestations doivent et peuvent se tenir librement au Sénégal.

Wade n’a pas dû discuter depuis 2000 avec l’un quelconque de ses préfets ou avec son ministre de l’intérieur au sujet de ce soi-disant droit de manifestation inscrit dans la constitution. Ou alors il feint d’ignorer que 99 % des manifestations non laudatrices à son égard sont interdites ou très violemment réprimées lorsque l’une d’elle se tient malgré l’interdiction. Par contre, les manifestations ayant pour objet de chanter ses louanges n’ont nul besoin d’autorisation, certaines pouvant même se tenir à tout moment sur le boulevard de la république ou jusqu’à la porte du palais. Voilà donc Wade qui à chaque fois qu’il ouvre la bouche est incapable du plus petit mot de vérité, c’est comme si il se nourrissait du mensonge, que ces mensonges étaient le secret de sa longévité.

Nous disons BRAVO à Barthélemy Dias, Bocar Ba, les autres manifestants, et tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à cette humiliation, ont contribué à montrer la voie aux sénégalais. Que ce genre d’entreprise patriote puisse se répéter partout où ira notre mythomane national Abdoulaye Wade. Que tous les dignes compatriotes s’inspirent de cet acte. Wade n’a certes honte de rien, mais il faut rendre le plus décrédibilisant possible le fait qu’un tel mythomane s’exprime au nom des sénégalais. Et puis bon sang, que cela fait plaisir de voir en difficulté un criminel, mythomane et cleptomane !!!

Bravo encore chers manifestants.

MARVEL marvel@hotmail.fr

Répondre à cet article