Wade Lors D’une Conférence De Presse Au Palais Le 1er Mars 2007 : « J’ai Bloqué Les Mandats à Deux Dans L’actuelle Constitution, Je Ne Serai Pas Candidat »

La radio RFM a diffusé ce dimanche un extrait sonore dans lequel le président Wade indiquait qu’il ne serait pas candidat en 2012 car la Constitution le lui interdisait. Politicosn.com a pu retrouver une dépêche signée par Cheikh Tidiane Ndiaye, rédacteur en chef de l’Agence de presse sénégalaise, une source officielle donc, qui faisait le compte rendu d’une conférence de presse de Wade au palais présidentiel peu après sa réélection en 2007. Que disait Wade ? Qu’il ne se présenterait pas en 2012 car la Constitution l’interdit.


La dépêche parle longuement de Idrissa Seck. Petit morceau choisi : "J’ai rompu avec lui. Ce ne sera pas lui, il faut qu’il le comprenne. S’il veut être président il faut qu’il utilise d’autres stratégies’’, a notamment insisté le chef de l’Etat

Puis la dépêche continue : "Auparavant, il avait donné l’assurance qu’il ne se présenterait pas en 2012, au motif qu’il a lui-même ’’bloqué’’ via la Constitution le nombre de mandats à deux. Toutefois, le chef de l’Etat a souligné que son successeur qu’il ne peut pas désigner pour le moment du fait qu’il ne le connaît pas encore doit être comme lui, c’est-à-dire quelqu’un d’’’intelligent, qui travaille, qui écoute les populations qui aide les populations’’.

Il doit également être ’’représentatif et avoir de bonnes relations internationales’’, a affirmé le président Wade, ajoutant qu’il ne demande pas à son successeur de disposer du même réseau de relations que lui, car il a mis ’’des dizaines d’années’’ pour en avoir.

Il a indiqué, déclenchant un fou rire parmi les journalistes, ’’tous ces facteurs font que j’ai une sorte de lanterne qui, va d’un moment à l’autre me dire c’est celui-là, c’est celui-là (Ndlr, son successeur)’’.

Abdoulaye Wade est arrivé au pouvoir, aprés avoir gagné l’élection présidentielle de mars 2000 aux dépens de Abdou Diouf .

Répondre à cet article