Une consécration de plus pour Akon ; l’artiste vient d’être élu « Meilleur artiste de l’année 2007 » aux Etats-Unis !

Et une reconnaissance de plus pour Alioune Badara Thiam, ou plutôt Akon ! Le faiseur de RnB, vient d’être élu « artiste de l’année 2007 « aux Etas-Unis par le magazine Billboard qui, pour nommer les artistes et déterminer qui sont les meilleurs, se réfère aux passages radio et aux classements aux hit-parades. Beyonce Knowles a quant à elle, été élue « artiste ayant le plus vendu de singles » avec « Irreplaceable ».


Alioune Badara Thiam, est actuellement le chanteur d’origine sénégalaise qui vend le mieux dans le monde ! Il figure dans le prochain album du « roi de la Pop » Michaël Jackson « Wanna be started something 2008 », réédité à l’occasion des 25 ans de l’album « Thriller ».

Le rappeur ayant connu quelques déboires avec la justice et attendant toujours son procès pour avoir jeté un fan sur un autre au cours d’un concert, ne connaît que des satisfactions depuis quelques années ! La chance lui colle comme qui dirait, à la peau !

Pour revenir sur le parcours de celui qui fait en ce moment la fierté des jeunes sénégalais, retenons que Alioune Badara Thiam, voit le jour en 1981.

Il passe une partie de son enfance au Sénégal avant de partir vivre aux USA à l’âge de sept ans. Sa jeunesse n’est pas toujours rose, mais malgré ses déboires avec l’école et la justice du New Jersey ; il fera même un tour en prison. Malgré cela, il réussit à surmonter les obstacles de la vie grâce à la musique.

Influencé par le talent et la passion de son père Mor Thiam pour les percussions, notamment le djembé, Akon a donc d’abord beaucoup joué des percussions avant de devenir un fou de hip hop et de Culture urbaine.

A sa sortie de prison, il compose ses propres titres, influencés par le Rap puis, il se fait repérer par SRC/Universal. Son single « Locked Up » en est la preuve puisqu’il est plus que bien reçu par les mélomanes américains puis par la suite, par ceux du reste du monde.

En 2004, Akon publie son tout premier album, « Trouble ». Par ailleurs, Akon est aussi un musicien engagé et concerné par la scène artistique sénégalaise. Il soutient notamment les jeunes artistes aux USA où il souhaite installer de nouveaux moyens de production et de diffusion de la musique.

Il a par ailleurs, monté son propre label dans son pays le Sénégal. Il s’agit du label « AkonLive Afrik » ainsi qu’un label américain « Konvict », afin d’aider les musiciens à peine sortis de prison.

La suite de son parcours est connue et, pour ce talent qui ne cesse de s’accroître et de faire ses preuves, on dira tout simplement à l’artiste « Bravo ! » Source : Africahit.com

Répondre à cet article