Touba : Le nouveau Khalif, connu pour ses états de service auprès de son père .

Le nouveau Khalife général des mourides Serigne Bara Falilou Mbacké, qui succède à Serigne Saliou Mbacké décédé vendredi à Touba, est surtout connu pour sa grande affection à l’endroit de son père et maître spirituel, Serigne Fallou Mbacké (1945-68), deuxième Khalife de Serigne Touba.


Très tôt attaché au service de ce dernier, Serigne Bara Mbacké a eu à jouer pour son père et maître des rôles divers comme chargé de mission ou homme de confiance dans beaucoup de missions.

Ce n’est donc pas étonnant que depuis son accession au khalifat de Serigne Fallou, il ait hissé à une plus grande dimension le ‘’Kazu Rajab’’, manifestation religieuse qui célèbre la naissance du deuxième Khalife de Serigne Touba.

Connu pour sa perspicacité et son ouverture d’esprit, le nouveau Khalife est également doté, selon les observateurs, d’un remarquable sens de l’organisation, plusieurs fois éprouvé dans les travaux qu’il a eus à diriger à la tête de la famille de Serigne Fallou.

Appelé affectueusement El Hadji Bara, le successeur de Serigne Saliou est l’homonyme de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké sous les ordres de qui il a réussi à mémoriser le Coran et à le calligraphier.

Décrit comme un guide religieux à la bonté légendaire, le nouveau Khalife qui s’exprime aisément en arabe et français est par ailleurs connu pour son assiduité aux prières du vendredi à la grande mosquée de Touba, depuis son inauguration en juin 1963.

Répondre à cet article