Sunu Musik Awards : une bande de copains à la tête de l’organisation Selon Dj Safli Mafli

Connu pour son franc parlé, l’animateur DJ Safli ne mâche pas ses mots. Mamadou Ndoye Bane de son vrai nom revient sur l’organisation de Sunu Musik Awards dans l’interview qu’il accorde a Seneweb.com. Il assimile les organisateurs à « une bande de copains qui font du n’importe quoi dans ce pays », qualifiant certains animateurs de « corrompus ».


Qui est DJ Bane pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Je m’appelle Mamadou Ndoye Bane et on me surnomme Safli Mafli. Je suis animateur à Océan Fm ET Seneweb Radio. Je suis entré dans l’animation en 2002, j’étais technicien à la Radio Envi FM. C’est Mame Less Camara qui m’a formé pour être animateur à la Radio Envi FM. Lorsque j’ai quitté Envi Fm, je suis allé à Océan Fm, mais je suis technicien de métier.

Comment trouvez-vous l’organisation de Sunu Musik Awards ?

Premièrement, on doit se poser quelques questions : qui a organisé cet événement ? Est ce que ce sont des sénégalais qui l’ont organisé ? Sont-ils basés au Sénégal ou non ? Je pense que ce sont des étrangers qui sont sortis de nulle part pour nous choisir nos musiciens et nos artistes.

Donc vous n’appréciez pas la manière dont la sélection a été faite ?

Non, je ne suis pas d’accord. Lorsque je parle, je donne en exemple la Radio Océan FM et Seneweb. Bon Seneweb on peut comprendre, mais aucun sénégalais n’ignore Océan FM, alors qu’aucun animateur n’est nominé dans cette Radio. Les organisateurs de Sunu Musik Awards n’ont consulté aucun animateur à Océan Fm, alors qu’elle dispose de plus de cinq animateurs ( Xuman, Sista Maria, Aida Patra, Nigger Jah et moi-même) et ce sont des personnes célèbres et talentueuses. J’ai des amis qui étaient nominés lors de cette soirée ; d’ailleurs, deux d’entre eux savaient à l’avance qu’ils allaient gagner un trophée. Je tairai leur nom, mais s’ils lisent l’article, ils sauront que je parle d’eux. Ils savaient à l’avance qu’ils allaient gagner, ils avaient tout préparé, même des invités pour les applaudir. Je ne travaille pas pour des trophées ou pour être nominé quelque part, ce n’est pas mon objectif. Mon but est de sensibiliser, d’éduquer, il y a peu d’animateurs qui éduquent. Les animateurs qui éduquent et donnent des leçons de morale ne sont pas tenus en compte dans ce pays. C’est seulement ceux qui font du divertissement futile (défilé, casting pour un clip) qui sont toujours primés. Moi je fais partie des animateurs qui éduquent la société (qui vont voir une prostituée pour la convaincre d’arrêter son métier et de changer sa situation.) Je n’attends rien d’eux (organisateurs des Awards) parce qu’ils ne sont pas des sénégalais, on ignore d’où ils viennent, si c’était les gens de l’Association des Métiers de la Musique (AMS), on allait comprendre que ce sont des sénégalais, qui ont fait leur choix. C’est une bande de copains, si tu n’intègres pas ce groupe, dis toi que tu ne seras jamais associé aux manifestations qui se feront dans ce pays. C’est un lobbying qui existe dans le showbiz. C’est un groupe d’amis.

Comment voyez-vous les critiques qui ont été faites sur la personne de DJ Boub’s, sacré meilleur animateur Télé et Radio ?

Boub’s, je ne le connais pas. Mais on s’est déjà vu une fois. Il sait que Mamadou Bane existe et je sais que Boubs existe. Je ne lui veux pas de mal, et je ne suis jaloux de lui, je souhaite que son trophée lui porte bonheur et qu’il poursuive sa réussite. C’est ce qu’un musulman souhaite à son frère. Je trouve quand même que c’est un peu gauche de faire partie d’une compétition et d’être également arbitre dans cette compétition. Parce qu’il était presque dans le jury, ils connaissaient les vainqueurs.

Nous les animateurs savons comment ça ce passe, seuls les sénégalais qui regardent à travers la télé ignorent la réalité. Il ya beaucoup d’émissions qu’on appelle concours mais qui n’en sont pas, car les vainqueurs sont choisis dès le début.

Comment jugez vous la concurrence, les animateurs sont souvent accusés de corruption qu’en est-t-il ?

Les animateurs font la concurrence mais positivement. Moi j’anime entre 9h et midi et tous ceux qui assurent l’animation durant ces heures sont mes concurrents. Cependant nous ne sommes pas des ennemis. Quand il s’agit de dire la vérité, il faut la dire sans arrière-pensée, il ya de la corruption dans le milieu de l’animation au Sénégal. Gorgui Ndiaye l’a souligné il n’y a pas longtemps et c’est vrai ! Certains invitent un artiste et lui demandent de venir avec une somme bien déterminée, alors qu’on nous paye pour inviter les artistes. C’est la vérité et personne ne peut la nier, personne !

En temps qu’animateur pensez vous que la musique a évolué ?

Je ne parle pas de 2010, mais 2009, on a vu que les musiciens ont apporté une touche nouvelle dans la musique, notamment sur la sonorité. Il faudrait écouter les albums d’Abou thioubalo, Fallou Dieng et Adiouza pour s’en rendre compte. Ce que les musiciens font est super. Les musiciens sont excellents dans leur travail. Certains devaient être primés. Les animateurs de Dakar « danio beuré titeur », les meilleurs sont hors de Dakar, dans les régions. Meilleure artiste rap point. Meilleur artiste mbalakh point et pourquoi pas meilleur artiste Zouk/Cabo love ? Dans toutes les radios, il y a non seulement de l’animation Mbalakh mais aussi, du rap, du Zouk , du cabo , du reggae et la liste continue. Meilleure artiste féminine ne veut rien dire, fallait plutôt dire meilleur artiste Mbalakh tout court. Je n’ai rien contre Adiouza, d’ailleurs j’étais le premier animateur à mettre le morceau « Madou Sarr » la chanson qui lui a valu d’être primé. Révélation de l’année, même si on allait jusqu’à Tambacounda pour demander l’avis des Sénégalais, ces derniers diront Abou Thioubalo. Dans ce pays, les gens préfèrent mentir plutôt que de dire la vérité. Ouza est mon père, Adiouza , je l’ai invitée mainte fois à la Radio, mais qu’on se dise la vérité, la révélation de l’Année est Abou Thioubalo (il insiste) ! Ce chanteur fait des tournées partout au Sénégal et à l’étranger, ses soirées sont pleines à craquer, et en plus c’est un jeune pétri de talent. Le titre de meilleur artiste sénégalais revient à Fallou Dieng, car le titre « Manaa » marche jusqu’à présent et cela depuis deux ans. Carlou D doit nous dire s’il fait de l’acoustique, du Mbalax ou du Rap, ce qu’il fait est bien, mais qu’il nous éclaire la lanterne sur ce qu’il fait, pour que les gens le canalise quelque part. C’est un « ambianceur », il chante bien, mais n’est pas le meilleur artiste 2009. Le jury est à contester par ce qu’on ne peut pas prendre un cinéaste et en faire un membre du jury dans un concours concernant des artistes musiciens. Il y a l’AMS qui est là. Ngaido Ba n’a qu’à s’occuper du cinéma, des théâtres de Saanex, ceux-là, il peut les sonder et non être le président de jury d’artistes musiciens. Ce sont les gens de l’AMPS qui devaient organiser ce genre de concours. Si on n’arrête pas les copinages rien de bon ne se fera dans ce pays !

Source : Seneweb

Répondre à cet article