Première édition de Dakar Summer show : Le chaud menu de Mokobé et Fanny J

Le Cercle mess des officiers a vibré samedi dernier sous les sonorités du Mbalax, du Hip-Hop et du zouk love. Mbaye Dièye Faye, Fodé Baro, Mokobé, Carlou D, et Fanny J qui étaient très attendus du public dakarois ont offert un show bien chaud.


Par Gilles Arsène TCHEDJI

ImagePrévu pour 21 heures précises, le concert du Dakar Summer Show au Cercle mess des officiers, organisé par la structure Guibel Music, n’a débuté qu’à minuit. Mais les prestations du Petit Alex de DJ Overdose, de Paulette et de Mbaye Dièye Faye ont, d’emblée mis le public dans le show. Sur les visages des spectateurs, en majorité des jeunes venus des quartiers de Dakar et alentours, on notait une certaine euphorie qui cachait mal leur désir de voir sur scène les têtes d’affiche pour lesquelles ils ont fait le déplacement. Et, lorsque vers 1h du matin Mokobé arrive enfin sur scène, c’était l’apothéose totale… Le public était déchainé au fur et à mesure que l’artiste sénégalo-malien, membre incontournable de l’entité tricéphale 113, reprenait en live les morceaux de son riche répertoire. Mokobé semble maîtriser déjà les goûts et les préférences de son public du Sénégal. Entre plusieurs moments d’échange avec les spectateurs, il annonce et balance les titres attendus. Notamment ces différents featuring entre autres avec Viviane Safari, avec les Magic Système Bouger bouger et celui qu’il a récemment réalisé avec Mori Kanté. Et pendant que le public bougeait, dansait, criait et chantait sur tous ses tubes, Mokobé en profite pour, au passage, rendre un hommage à celui que l’on surnomme le « King of the pop » Michael Jackson. Il invite son public à danser sur son célèbre titre Thriller et enchaîne pour faire découvrir à ses fans, quelques morceaux de son nouvel opus, en l’occurrence Beyonce Coulibaly. Ce fut par la suite le tour de Carlou D, et de Fodé Baro le spécialiste du zouk mandingue de réchauffer le public. La vedette guinéenne auteur de l’album l’Aventurier, comme à son habitude a chouchouté ses mélomanes avec son titre culte Yafanté. Mais, le concert aura trop duré. Il fait déjà jour et les spectatrices venues aux bras de leur petit copain, tenaient à s’offrir une partie de plaisir matinal. Elles commencent par signaler leur empressement de voir enfin sur scène « la seule femme du show ». Les organisateurs n’ont alors eu d’autre choix que d’annoncer l’icône montante du Zouk Guyanaise : Fanny J. Venue spécialement de la Guyane pour son premier spectacle au Sénégal, Fanny J savait que sa prestation était très attendue et qu’elle ne devait pas faillir à sa réputation. Elle a pu réussir le challenge offrant en un laps de temps savamment orchestré, ses titres cultes : Encrée à ton port (featuring avec Mokobé), Je l’aime, Vous les hommes et Mon irréel, cette chanson qu’elle a également réalisée en featuring avec Kamouzze. Pour une première, le Dakar Summer show était une belle fête. Même si ceux qui ont fait le déplacement pour Dj Lewis, n’ont pas pu le voir. Le musicien ivoirien a, en effet, driblé tout son monde. D’abord, l’organisation qui n’est pas parvenue à le joindre depuis vendredi soir pour comprendre le motif de cette absence, alors qu’il a pris une partie de son cachet, ensuite ses fans, qui sont restés sur leur faim, jusqu’aux environs de 5h du matin, quand l’animateur Karl Rojoss alias Obama a annoncé la fin du concert.

arsene@lequotidien.sn

Source : Le Quotidien

Répondre à cet article