Pacotille chante la positivité gouvernementale

Le rappeur Pacotille joint l’acte à son nouveau « Single » pour inciter une adhésion massive et populaire à la Grande offensive agricole pour l’alimentation et la nourriture (Goana).


Cheikh Sidati Fall le rappeur s’est donné comme pseudonyme Pacotille. Depuis le début des vacances citoyennes il a affirmé son engagement pour la Goana, cette grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance.

Pacotille passe ses vacances citoyennes en accompagnant le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes dans sa tournée à travers le pays, dans les coins et recoins les plus reculés, les moins soupçonnés pour sensibiliser les jeunes sur la Goana, mais aussi sur des fléaux sociaux comme le Sida qui détruisent l’humanité.

Le rap, musique très écoutée par les jeunes et Pacotille une vedette très aimée de la scène musicale sénégalaise et par delà le monde, constituent un ensemble détonnant et convaincant pour les jeunes.

Le message de Pacotille est bien perçu et passe encore mieux avec la diffusion du clip de ce single sur les antennes de la télévision nationale.

« A Fongolemby où je suis passé, les jeunes connaissent Pacotille et entonnent la chanson « Goana », une solution aux problèmes de survie du pays, entre autre le chômage, la délinquance juvénile, le manque d’emploi, ainsi que l’émigration clandestine », pense le jeune Cheikh Sidati Fall.

Pour Pacotille, c’est une nouvelle démarche car le rap a toujours été contestataire mais par rapport à quoi. Par rapport à l’injustice, la démagogie le rappeur doit savoir que c’est un messager qui est très écouté par la frange juvénile, espoir de la nation. On doit leur inculquer les vertus cardinales, leur donner des messages positifs, constructifs et qui concourent à développer le pays.

Pacotille nous confie qu’il est un rappeur engagé dans la positivité. Pour lui, au lieu de créer des problèmes et de s’en plaindre, il faut donner ou indiquer les solutions prouvées et trouvées.

« Je contribue au développement de mon pays en prêchant la foi, l’unité, le travail tout en me mettant derrière le président Abdoulaye Wade qui reste un symbole », avance Pacotille. Selon il y a les Mandela, Nkrumah, Martin Luther King, ailleurs ; Marx ou Engel, Malcom X et tout près Sankara, le Sénégal a Abdoulaye Wade. Cet homme incarne « le Sénégal émergeant qui donne et compte sur sa jeunesse en la mettant devant ses responsabilités historiques pour prendre en main son destin », soutient le rappeur qui porte les chaussures plastic Tic tic.

« Abdoulaye Wade ne cesse de donner aux jeunes ce qui leur appartient en les responsabilisant. C’est pourquoi il a demandé aux jeunes d’être engagés, motivés, déterminés, prêts à relever les défis pour le développement du pays, quels que soient son métier et son statut, pour l’intérêt des générations futures ». Il se félicite que son message passe et soit bien écouté. Fort de cette audience populaire, il lance un appel aux jeunes du pays surtout aux artistes pour qu’ils se mobilisent pour contribuer au développement de leur pays.

Pape Demba Sidibe

Source : Le Soleil

Répondre à cet article

1 Message