Morgan Heritage : « ...il faut fumer la ganja, c’est pur et naturel »

« La cigarette, la cocaïne et les autres drogues dures sont dangereuses, il faut fumer le ganja (Ndlr : chanvre indien) qui est pur et naturel ». Voilà le message parmi tant d’autres que le groupe reggae jamaïcain « Morgan Heritage » a déli­vré à la jeunesse sénégalaise venue assister au concert, samedi dernier, dans un stade Demba Diop plein à craquer. Un message bien décrypté par la majorité du public qui est aussitôt passé à l’acte, réclamant, de concert avec Morgan et à la suite du message, la légalisation du yamba au Sénégal.


MORGAN HERITAGE POUR LA LEGALISATION DU YAMBA AU SENEGAL : « ...il faut fumer le chanvre indien c’est pur et naturel »

Les amoureux de reggae étaient nombreux avant-­hier à faire la queue au stade Demba Diop pour voir à l’œuvre le groupe reggae jamaïcain Morgan Heritage venu à Dakar pour la première fois. Vers 16 heures déjà, les rastafaris se bousculaient devant les guichets pour acheter des tickets pour un concert prévu à 18 heures et qui, finalement, n’a commencé que vers minuit. II a fallu, en effet, attendre 22 heures pour voir les forces de l’ordre ouvrir les portes du stade.

Le public qui a aussitôt pris d’assaut les lieux com­mençait à s’impatienter. Les play-back de certains rappeurs comme Fafadi, Xuman et le rastaman Dread Maxim n’y firent rien. C’est à coups de sifflet que les spectateurs réclamaient les frères Morgan sur scène. Et ce n’est que l’installation de la Croix de David, très symbolique chez les rastas, qui a fini par convaincre le public que les choses sérieuses allaient bientôt commencer. Quelques minutes après, le Dj annonce le groupe devenu mythique. II faisait minuit passé lorsque le lead-vocal Peter Morgan, Grarn’s, Mojo et leur soeur Una faisaient une entrée spectaculaire. Les choses sérieuses com­mencent : la chaude voix de Grams met le public de Demba Diop en transe. Sister Una torture son clavier avec professionnalisme au moment où Mojo Morgan maîtrisait ses drums derrière. Le tout orchestré par Peter Morgan, qui faisait office de maître de choeur.

Le public est en apothéose : les feux d’artifices illu­minent le ciel de Demba Diop alors que partout flottaient des drapeaux à l’effigie de Bob Marley et Hailé Sélassié, baignant dans une atmosphère de fumée... de tabac et de chanvre indien. Les titres s’enchaînaient à un rythme épouvantable, souvent entrecoupé par des messages véridiques. Très touché par la manière dont le public reprenaient ses morceaux, le lead-vocal Peter Morgan lance aux jeunes en extase : « il faut fumer le ganja, la cig­arette et la cocaïne sont dangereux, ils contiennent de la nicotine. Le ganja est de l’herbe naturelle, de l’herbe pure sans danger et il soigne ». Le public s’enflamme, Peter poursuit de plus belle son dis­cours : « les autorités doivent légaliser le ganja en tout cas si je rentre en Jamaïque, je vais demander au Premier ministre de vous fournir du bon ganja, le ganja cultivé en Jamaïque » le public réplique de plus bel « il faut légaliser le ganja », clame-t-il. C’est juste à cet instant que le lead du groupe précise : « vous les jeunes, vous pouvez fumer le ganja, mais les enfants qui vont à l’école ne doivent pas s’en procurer ».Apres ces conseils livrés au public, la voix de Grarns s’élevait à nouveau, dans un style love, et le public reprenait le refrain en choeur. Les titres s’enchaînent avec une parfaite maîtrise des instruments, suivis d’un dia­logue avec le public jusque vers 6 heures du matin. Très satisfait, le groupe jamaïcain a promis de revenir prochainement au Sénégal avec plus de force. Tout cela au grand bonheur des rastaman rentrés dans la fraîcheur du petit matin saoule de reggœ et de ganja.

Jacques Ngor SARR

Source : Le Populaire

Répondre à cet article

10 Messages de forum

  • Si vous fumez le ganja c’est votre probleme, les senegalais qui vous suivront en passant qu’ils sont dans le coup sont des cons.
    Moi particulieremnt, je vous approuverais quand je pourrais dire a mes enfants « allez fumer du shit c’est bien ».
    Autant dire que cela n’arrivera pas.
    J’aime la musique, mais ses derives à la con ne m’interressent guere. Vous seneclash, vous devriez reflechir un peu pour vos articles. c gens la n’ont ni la même culture ni la même religion. On peut certe aimer leur musique, mais faire la pub d’une drogue (dure ou pas) est un honte.
    je ne vous felicite pas...

    Répondre à ce message

    • Mé toi ké ce ten c si le gandja est dangereux ou pa.Ta jamé fumé,tenten ke c dangereu ou tu voi d con dfoncé a je ne c pa kw é tu jug.Fo pa te mélé 2 la vi d gen.Mw je fum depui lontemp é le gandja ma amené a 1dimension formidabl.Sa taméne a réflèchir a plin 2 truc okel joré jamè pensé oparavan.Tu 2vré fumé peu tétr ke tu sera moin béte.Sa na ok1 rapor avec la religion ou kw ke ce soi,c just 1éta despri.Tw ki parl 2 religion,regard é ce ke tu la respect a la letr.Avan 2 jugé lé gen regardé vo propr dfo...Legalise it !
      Ke vou le voulé ou non,1jour ou lotr sa sera légalisé o galsen.Dici 10an.Parc kici presk la moitié de la population fum kil se cach ou pa.On c tou !Seul Dieu peu nou jugé donc we don’t give a f**...

      Répondre à ce message

    • ca t concerne et c ton niveau dintelligence
      shut up and keep your haed up
      hi haters
      lmets us smoke if you dont want to blazeeeee
      get out of here
      fuck

      dats you the funny man
      con

      Répondre à ce message

  • le gandia est tres dangereux car il peut rendre fou.Celui qui le fume ne devient plus maitre de ses actes , et constitue un danger pour son entourage mai aussi pour lui meme.
    On peut aimer le reggae sans fumer le chanvre.
    Nous disons donc non au chanvre

    Répondre à ce message

    • Je ne vois pas en quoi il ya des gens choqué,on peut allez dans n’importe quel concert de reggae,en remarquant que 80 a 90% sont des fumeur de ganjas,certe après,ce n’est pas vraiment une bonne chose d’en faire de la pub,mais la plupart des parents laisse leurs enfants boire de l’alcool,alcool et est egalement une drogue,et bien plus vicieuse que la yamba !
      Moi en tous cas je soutient morgan heritage,puis c’est n’importe quoi,la ganjas n’est pas dangereuse,c’est n’importe quoi « plus maitre de ces actes »...mais arrête,désolé de te contredir,mais quand on ne sait pas,on ne parle pas,on se rensseigne,cela fait plus presque 30ans que je fume de l’herbe,et je n’est aucun souçis,je fait du sport,je ne suis pas une lok,j’ai un travaille éxétéra,alor faut arrêté les vieille propagande...

      Répondre à ce message

  • ha je juge po les fumeurs de ganja . ce ne sont pas des imbéciles car ils savent ce qu’ils font. cependant moi le shit je le conseilllerai a nobody car mmm si je sui po accro jen connnai les conséquences. Fo quant meme noter que tout excés est nuisible

    Répondre à ce message

  • DEUX CHOSES SOI se journaliste n’était pa o concert ou il ne compren pa un traitre mot d’anglais !!!ds les deux cas vérifier ces sources en bon journaliste ou mater son dico !!ya pa de mal !!!

    Répondre à ce message

  • Fumer pour médité ,penser ,se soigner ,et faire réfléchir !!la ganja ne rend pas fou Man ,les gens on un mauvaise oeil a cause des drogués ,qui ne consome pa seulement de la ganja ;consomé cette plante tout en la respectant et se respecter soi méme c a dire avc modération !!cette plante et un cadeau de Jah les fréres ,Sélassié everytime bless and Love !!

    Répondre à ce message