Mam J sort le single ’’Mbanduwaar’’ en prélude à son nouvel album

L’artiste-chanteur Mamadou Diop alias Mam J vient de sortir « Mbandouwaar » (la grande pirogue), deuxième single extrait de son premier album solo intitulé « Nouvel Ordre mondial », qui devrait sortir « prochainement » selon l’intéressé.


« Le single parle des valeurs que l’on partage dans notre pays. Nous prônons le travail pour les incarner dans la vie de tous les jours », a expliqué Mam J dans un entretien accordé à l’Agence de Presse sénégalaise (APS).

Dans le contexte d’une année pré-électorale, « il faut éviter les querelles et polémiques futiles pour préserver l’essentiel : la paix sociale. Il faut le dialogue politique sur la base des valeurs morales cardinales ».

« Il y a également lieu de magnifier la diversité culturelle du Sénégal. Parmi les richesses que l’on peut cultiver et entretenir, il y a le cousinage à plaisanterie, entre les familles et groupes socioculturels », souligne l’artiste.

Son album, « Nouvel Ordre mondial », est composé de 11 titres : 6 enregistrés et arrangés avec Fadda Freddy au studio « Bois sakré » et les cinq autres composés et enregistrés avec Ama Diop au studio Bourba Djoloff.

En attendant la sortie de l’album qui devrait s’intituler « Nouvel Ordre mondial », en référence au contexte international que les peuples ont du mal à comprendre, le single « Mbanduwar » vient, après « Hell Is Going On », annoncer le ton d’un disque empreint de sagesse.

« Avec la crise financière et économique mondiale, soutient Mam J, nous voulons alerter sur les mutations qui se jouent aujourd’hui, appeler l’opinion africaine à les intégrer dans les réflexions pour pouvoir les +recevoir+ dans de meilleures conditions. »

Dans son album à venir, sur lequel les flow rap se mêlent à des notes de reggae, l’artiste parle de son pays qui est « malade », relevant que celui-ci est « une bouche à nourrir mais surtout un corps à soigner ».

Natif de Nianing, petit village entre Mbour et Joal, Mam-J est un rappeur qui se dit « à la recherche de la vérité ». Découvert en 2001 dans l’émission SENERAP de Didier Awadi, en 2002, il participe à la compil de Jëf J, premier groupe de rap de Mbour.

En 2004, il sort l’album Ndongo Yii avec le groupe du même nom, distribué par S.A. Trois vidéo-clips sortent successivement :« Music 4 Lif », « Sea, Sun, Sex and Fu » et « Mastat ». Le groupe participe à des émissions comme « Star en ligne »,« RapTV Sho » ou « Up TV » et organise une tournée nationale et internationale en France.

En 2007, les membres de Ndongo Yii enregistrent quatre morceaux de leur deuxième album « Music Solutio » à Stockholm en Suède. A leur retour au Sénégal, alors que le groupe travaille à compléter l’album, ses membres se séparent en octobre 2008.

Deux ans plus tard, et avec le recul suffisant pour donner une nouvelle orientation à sa carrière et développer un travail personnel, Mam J enregistre l’album « Nouvel Ordre mondial », résolument inscrit à contre-courant d’une uniformisation portée par la mondialisation néolibérale.

ADC/BK

Source : APS

Répondre à cet article