Les 72 h du hip-hop démarrent le 1er janvier

Au nom des 20 ans d’un mouvement urbain

Le ministère de la Culture a débloqué 4 millions de francs Cfa, pour soutenir le mouvement hip-hop galsen, qui célèbre ses 20 ans. Les activités devant marquer cet anniversaire se dérouleront en 72 heures, à compter du 1er janvier prochain.


Par Gilles A. TCHEDJI 72 heures hip hop dakar Du 1er au 03 janvier prochain, se tiendra à Dakar la première édition des « 72h de hip-hop ». Les organisateurs, en l’occurrence le mouvement hip-hop galsen l’a annoncé vendredi dernier, lors du point de presse qu’ils ont tenu au Centre culturel Blaise Senghor. « Le hip-hop sénégalais a 20 ans. Et pour l’occasion, il est normal que nous nous retrouvions autour de l’essentiel, et cela en 72 h, afin de montrer notre savoir-faire », a informé Simon Biss-Biss clean, l’un des membres du mouvement qui précise par ailleurs, que c’est la première fois qu’un tel événement se tient au Sénégal, avec le soutien et l’union de tous les acteurs du mouvement hip-hop sénégalais à savoir rappeurs, breakers, grafeurs, disk jockeys, beat boxers etc. « Nous devons mettre toutes nos synergies, toute la créativité urbaine : musique, danse, mode, poésie..., pour offrir effectivement, à la population 72 heures de hip-hop, à travers des scènes sans pareilles », a aussi invité le rappeur Didier Awadi, par ailleurs initiateur du projet. Il n’a également pas manqué d’indiquer que le ministère de la Culture, pour la circonstance a, offert un montant de 4 millions de francs Cfa. Raison, pour laquelle, pionniers et nouveaux talents, du mouvement hip-hop, tiennent à marquer ces « 20 ans de pratique du hip-hop », à travers diverses activités. Ainsi, après l’ouverture le 1er janvier prochain, il est prévu sur les 3 jours que dureront les manifestations, des séances de dédicaces, battle, danse, graff et des concerts à la place de l’Obélisque et au Centre culturel Blaise Senghor. Aussi, précise-t-on que ce sera non seulement l’occasion de réunir, « l’ancienne, l’actuelle et la future génération du mouvement hip-hop sénégalais, sur une même scène », mais également, il sera question pour ceux-ci, de joindre l’utile à l’agréable en sensibilisant la population sur la faim dans le monde. D’où l’organisation le 02 janvier prochain d’une conférence sur le thème : « Lutte contre la faim. » Mais en plus, il y aura un atelier sur « L’histoire du hip-hop, le poétique du texte rap ». D’autres évènements seront également organisés durant l’année 2009, afin de commémorer de ces 20 ans du hip-hop au Sénégal.

arsene@lequotidien.sn

Source : Le Quotidien

Répondre à cet article