APRES AVOIR AMENE MORGAN HERITAGE A DAKAR

Le copropriétaire de « Black Emotion » traduit en justice par sa femme italienne

Lancée en janvier dernier lors du concert de Morgan Héritage à Dakar, la société « Black Emotion » Sarl se trouve actuellement dans la pénombre. Une plainte contre Charles Léon Daniel Ndiaye, copropriétaire de la société, pour fraudes, faux, usage de faux, abus de confiance, escroquerie, le tout sur fond d’agressions physiques et verbales et de menaces à l’endroit de Maria Laura Uberti, (une Italienne qui étant son épouse et également copropriétaire de la société de production). La requérante a commis maître Mbaye Dieng comme avocat et la plainte avec constitution de partie civile a été déposée auprès du doyen des juges d’instruction.


Article Par Idrissa SANÉ (Stagiaire), Paru le Mercredi 9 Jui 2008

Quelques mois après son lancement, voilà que la société de production « Black Emotion » Sarl se trouve devant une impasse. La société qui a amené Morgan Héritage au Sénégal et qui fut baptisée lors du concert au stade Demba Diop de Dakar en janvier passé, va-t-elle s’arrêter à mi-chemin ? En tout cas, cette question mérite d’être posée. Pour cause, le gérant, Charles Léon Daniel Ndiaye et non moins copropriétaire de la société de production, pourrait connaître dans les jours à venir, des ennuis avec la justice. Une plainte portant pour fraude, faux, usage de faux, abus de confiance, escroquerie, le tout sur fond d’agressions physiques et verbales et de menaces à l’endroit de Maria Laura Uberti, son épouse et également son associé dans la société « Black émotion ». Elle est également la représentante légale de UBERTI USA INC. En effet, selon la requérante, Charles Léon Daniel Ndiaye et elle, se sont connus en 2004 en Italie. M. Ndiaye étant alors un technicien vidéo chez Retebrescia. Et c’est au mois de mai 2005 qu’ils ont créé et développé ensemble une émission télé : « Black Emotion », qui était suivi partout en Europe et en Afrique du nord à travers la chaîne satellitaire RTB International. Charles Ndiaye et Maria Laura Uberti se sont mariés en décembre 2005 selon la loi italienne, donc en rite monogamique. C’est en 2006 que le couple a fait plusieurs voyages au Sénégal et du coup, a commencé à y investir. Toujours selon la dame, elle a acheté un appartement à Yoff, un matériel de sonorisation d’occasion, une voiture, des caisses Turbosound, d’autres matériels de sono, des lumières etc. Mais le tout était au nom de son mari, juste par amour. En attendant de chiffrer plus précisément le préjudice, les attestations de payement sont dans le dossier. Toujours selon la requérante, M. Ndiaye son désormais ex-mari (le processus du divorce est en cours), a l’intention en ce moment, de s’approprier la société et tous leurs biens. Joint au téléphone pour recueillir sa version des faits, Charles Léon Daniel Ndiaye, copropriétaire de la société de production « Black Emotion » Sarl, nous confie : « Je reconnais que cette société appartient à moi à 50% et à elle à 50%, on est associé et par la même occasion, nous avons été mari et femme. Dans cette affaire, il s’agit de divorce et le divorce n’entraîne pas la dissolution de la société. Je n’ai jamais eu la prétention de m’approprier la société ». Parlant de la plainte, M. Ndiaye dit n’avoir pas reçu de convocation. Pour le moment.

Source : L’observateur

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • Bonjour ,
    je viens par cet occasion donner mon point de vue dans cet affaire . Moi personnellement je connais Charles Leon Daniel Ndiaye et je sais c est que , ces derniers temps il a beaucoup change du cote negatif il est devenu un vrai truant, un escro.De par cela je tiens a dire a maria de faire tres attention a ce faux type ce voleur qui manque de pudeur qui refuse de payer ses employes depuis des mois durant , qui est un courreur de jupon , qui fait l aimable alors que c est un grand assassin .
    c est un pauvre il n arrive meme plus a joindre les deux bouts .
    voila
    merci

    Répondre à ce message

    • le showbiz est ainsi,80% des gens évoluant dans ce domaine sont des truants, des courreurs de jupon et ... ; donc charles n’est pas une exception à la régle et toi je dois dire que t’en veux beaucoup à charles et si tu étais à sa place tu feras la meme chose et pire.A propos de ton point de vue sur cette affaire mieux vaut ne pas porter de jugement car tu ignores le vrai fond du probléme.il y a pas mal de types comme toi qui veulent etre à coté de maria pour s’enrichir.alors du calme mon frere

      Répondre à ce message