Kaolack : Red Black, le rappeur du pouvoir

Le président Abdoulaye Wade avait son rappeur en la personne de Pacotille, le Président Macky Sall a aussi le sien en la personne de Red Black.


Nous l’avons connu en 2012 lors des événements post-électoraux avec ses célèbres tubes comme « Gourgui dena » ou « Na dem », il haranguait les foules à la place de l’Obélisque.

Aujourd’hui, le natif de la verte Casamance est un fervent défenseur du président Macky Sall qu’il qualifie de « bâtisseur » de la nation.

Interpellé sur sa nouvelle dynamique politique qui lui vaut une volée de bois vert de ses compairs, Red Black botte en touche et affirme clairement qu’il n’a jamais été membre de ce mouvement.

Pour lui le rap n’est pas synonyme de révolution et de contestation éternelle mais un engagement citoyen au service du développement de la Nation.

Le rappeur prépare un nouvel album dans lequel la thématique qui lui tient à cœur : La paix en Casamance reviendra amplement notamment avec deux titres comme « Le retour définitif de la paix » et « Diamou Senegambia ».

Pour conclure le rappeur a appelé la jeunesse sénégalaise à être les acteurs dynamiques de la paix et de la stabilité du pays.

auteur : senenews

Répondre à cet article