Journal Rappé EP13 avec Xuman et Keyti

Dans cet épisode, Xuman et Keyti prennent le prétexte du don de 4,1 milliards de francs CFA fait par la Chine au Sénégal pour parler de la présence de plus en plus marquée des ressortissants chinois en Afrique. Ils nous parlent aussi de la surveillance des transferts d’argent effectués par les immigrés ouest africains afin de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement de groupes terroristes. Autre sujet, les résultats du baccalauréat 2013 qui, même s’ils sont mieux que les années précédentes, restent toujours catastrophiques au Sénégal. Enfin le dernier sujet abordé est la mode des « paniers ndogou » en guise de soukeurou koor qui aujourd’hui fait faire toutes les folies aux femmes mariées pour s’attirer les faveurs de leurs belles familles.

Paroles :

XUMAN Les nouveaux colons sourient tout le temps et ils ont les yeux bridés, cousins de Jackie Chan, ils aiment le karaté et le riz brisé. Par centaines et par milliers ils sont partout comme des fourmis. Oh mon Dieu ! Les chinois nous ont envahis. Apres le grand théâtre et les stades offerts au Sénégal, ils construisent un musée, une université et même l’arène nationale. Bientôt des ministres, des députés et pourquoi pas des lutteurs chinois. Dieu créa la vie mais tout le reste c’est Made in China

Parlons maintenant économie avec l’argent des transferts qui sans visa ni passeport passe tout les jours nos frontières. Plus d’un milliard de dollars rien que l’année dernière, 80% des familles dépendent de ces devises étrangères. Ya pas que les modou modou qui envoient de l’argent, y a le financement du terrorisme et surtout le blanchiment. Ya de l’argent sale dans les banques et dans les beaux bâtiments. Soyons vigilants il est peut-être déjà dans le gouvernement.

Résultat du bac, y a de la joie, y a des larmes. Pour certains c’est déjà la fac mais pour d’autres c’est le drame. Y a encore l’espoir pour ceux qui passent l’oral, y en a qui s’disent c’est pas grave pour se remonter le moral. Mais dans l’ensemble résultats catastrophiques. Mes condoléances surtout à ceux qui passaient le bac scientifique. Bon courage pour la suite aux nouveaux bacheliers, prochaine étape : Usine des Chômeurs Affamés et Désespérés.

Parlons du Ramadan Kareem, mois de partage et de solidarité avec les miskines. Mais aussi du ramadan qui rime avec l’exagération, le voyez-moi et la frime. Quand les pressions familiales deviennent excessives, le sukeurou koor devient une arme de séduction massive. C’est pour plaire à leurs belles familles que les sénégalaises l’utilisent, c’est la tradition qu’on favorise.

KEYTI Nioune daal nii rek ! 
Talal lokho you doul bankou. 
Nioune daal nii rek !
 Doundé sarakh yiniou nangou. 
Nioune daal nii rek ! Ci carnets bor yi lagn niou bindeul 
ay njiit you foog ne
 meune nagn sopi rewmi aki ndimbeul.
 Nioune daal nii rek ! 
Sinois yi mayniou nienti milliards
 Nioune daal nii rék ! Niou dellou sant, dellou siyaar.
 Nioune daal nii rék ! 
Oubi marssé, wagni douanes,
 diokhleen gueetch, tayle souf, 
meunou gnou mougne doolé Yuan. Nioune daal...
oumpeulé ni adouneuy dokhé,
 démb séétok peureum, 
sangara lagn doon diokhé.
 Tay laniou geun dofé barder ci you ndokhé. Nioune daal nii rek (3x)

Dieum ci kòm-kòm, 
Moussé Toubab ne fokk niou leugnbeut
 alal yiy diogué bitim réw 
di dougue Sénégal.
 Njort naniou lép léwoul,
 nagn ko tiambar, weulbeut
, defkat yeek saamba booy yi 
beuri nagn pékhé daal. Toll ci diourom niar 
téméri milliards at mouné,
 di diogué founé ci adouneu 
meune na andak louné...
 Xalissou dorogue, wouroudj,
 satch di rawalé, 
 louy yokk doolé terrorisme tamit 
meune nagn ko ci awalé.

Bac 2013 nieuw ba 
dem amoul mbéteel,
 li eupe ci candidats yi
 amouniou touss, catastrophe la. 
Po méé eupe ci lekool
 la leen gneen gni seedeel.
 Gnee né njang méé yakhou,
 lép seeni profs la.

Teudjé xéw xéwou diamono 
wakh tchi li waroon doon 
wéérou mougneuleunté, yeurmandek
 yakhanal kòm.
 Wayé Sénégal faw lépp 
and ak poukeuré.
 Koor gui nak léggi dem nagn 
ba am nugn koy soukeuré. 
Femmes yi niak jàmm bagne 
lougn leen di touteulé,
 panier ndogou you mat
 ration wéér, goro’k ndieuké
 bekk rék. Graawoul sou 
dépensou keur gui tieuké.

Productions : « Natty Dread Entertainment » et « Level Studio » - Musique : No Face Undacova


Répondre à cet article