« Jack boer le bulldozer » écrase tout sur son passage

Depuis que les travaux sur l’avenue Cheikh Anta Diop ont commencé les commerçants qui occupaient le trottoir se sont rabattus sur le couloir de la mort. Où ils ne sont pas restés longtemps car, les autochtones des lieux et les nouveaux venus ont été privés de leur « paradis » par « jack le bulldozer nettoyeur de la ville ».


Sur couloir de la mort, « jack boer le bulldozer nettoyeur », visite les lieux. « Jack » a sans doute conclu que, comme les sommations adressées aux occupants dudit trottoir n’ont pas suffi pour les épargner du sort, il se présente à eux ! Sacoches d’ordinateurs portables, kiosques de fournitures scolaires, vendeurs de cartes de recharge, vendeurs de friandises, containers de services bureautiques, et même les librairies par terre ont été mis sens dessous dessus, tout a été emboués, saccagés, bref, une fois de plus « jack » a frappé et cette fois sans ménagement. Pour l’instant, l’heure n’est pas aux lamentations ou au bilan des pertes, c’est tout le monde qui court vers son logis pour essayer d’en sortir quelque chose avant l’instant fatidique. Pas moyens de recueillir l’opinion des accablés, « le temps presse il faut essayer de récupérer ce qu’on peut, avant qu’il ne fonce sur nous. » Les amis accourent pour aider les leurs à s’acquérir du nécessaire, pendant ce temps, « jack » tient les commandes et avance à « petits pas », voilà les moments à ne pas passer avec le « nettoyeur » de Dakar. Ce n’est pas tout car la visite de « jack boer le nettoyeur » se poursuit vers d’autres horizons.

Idelette Bissuu -

Source Dakar Bondy Blog

Répondre à cet article