« Fou malade » et trois de ses acolytes envoyés en prison

« Fou Malade » a passé sa première nuit en prison. Après sa première audition à la Sûreté urbaine le célèbre rappeur de la banlieue et du mouvement « Y en a marre » et trois membres de sa bande ont été déférés au parquet. Ils ont été placés sous mandat de dépôt pour violences, voies de fait et coups et blessures volontaires.


Il a beau regretter son acte et demandé pardon à sa victime Bamar Ndoye alias Gaston son collègue rappeur, « Fou malade » a finalement atterri à « Rebeuss City » (la Maison d’Arrêt et de Correction). Après sa deuxième audition à la Sûreté Urbaine lui et trois membres de sa bande, David Keita, Do, Raoul, ont été présentés en fin de soirée au procureur qui a décerné un mandat de dépôt. Ils ont donc passé leur première nuit en prison en attendant de comparaître devant le tribunal des flagrants délits pour coups et blessures volontaires, violences et voies de fait. Des délits passibles d’une peine ferme de 5 ans de prison, si l’on se fie à l’article 292 du code pénal.

Toutefois, il faut signaler que dans cette affaire, le plaignant n’est pas prêt à lâcher. Car malgré la médiation de bonnes volontés pour régler l’affaire à l’amiable, cela ne l’a pas amené à retirer sa plainte. Bamar Ndoye s’est dit déterminé à en découdre avec agresseurs.

Pour rappel, Gaston qui a porté plainte devant le SU, déclare avoir été attaqué dans la nuit du 27 au 28 janvier, par des hommes encagoulés, bastonné et abandonné nu. Il ajoute, dans sa lettre plainte, avoir identifié « Fou malade » parmi ses assaillants. Interpellé une première fois le lundi, « Fou malade » a nié dans un premier temps les faits à lui reprochés avant de faire un revirement à 180° pour demander pardon.

source : lesenegalais.net

Répondre à cet article