Face aux délestages : Keur Gui lance aujourd’hui « Y’en a marre »

Le groupe de rap « Keur Gui » de Kaolack lance le mouvement « Y’ en a marre », pour protester contre les coupures intempestives d’électricité. « L’heure n’est plus aux lamentations de salon et aux complaintes fatalistes face aux coupures d’électricité », font savoir les deux membres du groupe, Thiat et kilifeu, dans un communiqué parvenu à notre rédaction. Les rappeurs déclarent constater que « l’obscurité est désormais le quotidien de tous les quartiers et l’électricité est devenue un luxe ». Les membres du groupe KeUr Gui, qui excluent les hommes politiques de leur mouvement, invitent « lutteurs, marchands ambulants, ouvriers, étudiants, journalisteS, enseignants, rappeurs et artistes à s’associer à cet élan de protestation ‘’Y’ en a marre’’, pour exprimer leur « ras-le-bol ». Une conférence de presse est prévue aujourd’hui par Keur Gui, pour le lancement du mouvement.


Répondre à cet article