Du droit d’auteur


Un petit mot à propos du problème des droits d’auteurs. J’ai vu récemment dans une émission télévisée que vous reconnaitrez, Didier Awadi, Pacotille et autres consorts se plaindre d’être piratés. Il faudrait peut-être faire quelques distinctions et ne pas tout mélanger. Car, qu’y a-t-il de commun entre le petit vendeur de cassettes qui copie quelques CD pour les vendre là où il le peut et la télévision qui ne paye pas les droits d’auteurs ? Entre ce même petit goorgoorlu et l’industriel qui produit par millier ? Et le producteur véreux qui exploite un musicien en ne lui versant ni droit d’auteur ni pourcentage décent ? Que l’on condamne les industriels du piratage est plus qu’une bonne chose, que l’on empêche le petit de vivre en est une autre, plutôt honteuse... Awadi et autres veulent rencontrer le ministre de la culture soit, mais pour protéger quels intérêts ? Et alors que la chaine officielle même est dans l’illégalité, qui croyez vous qu’on va frapper ? L’industriel s’en sortira avec quelques bakchichs et autres grasses enveloppes savamment distribuées, d’autres sont intouchables... J’ai bien peur que ce soit encore les mêmes que l’on frappe, c’est à dire ceux qui ne peuvent se défendre. Et je voudrais interroger les rappeurs mêmes, parce que qu’est ce que l’essence du rap , sinon le piratage ? Quand on fait une boucle d’un morceau d’un autre, est-ce que eux paye les droits ? Demandez aux Grand Master flash, Funkadelik et autres qui se sont fait piller pendant des années si on leur a versé le moindre centimes de centimes !! Et si utiliser la musique d’un autre de façon intelligente n’était pas une forme de reconaissance, reconnaissance du talent de l’autre ? Tout le monde ne peut pas s’acheter une MPC ou la dernière boite à rythme à la mode, donc laissez les petits faire ce que vous même avez fait à vos débuts, laissez les vous faire concurrence et que le meilleur gagne ! Dr toute façon, vous gagnez bien assez pour vous nourrir, vous habiller, sortir vos mannequins, que vous faut-il de plus ? Remplir vos coffres ? Si vous voulez le faire soyez des James Brown, des Stevie Wonder, des Prince, encore faut-il le pouvoir... En attendant, on en revient à ce qui fait l’essence de la musique : la scène car ce qui fut inventée par l’industrie pour un but purement lucratif et capitalistique c-à-dire le disque puis le CD commence à s’effriter, et c’est tant mieux car pourquoi tous ces génies musicaux gagneraient-t-ils mieux leur vie que des Beethoveen ou des Charlie Parker qui mourirent dans la misère la plus noire ? Mais eux ne produisaient pas, ne pouvaient pas s’autoproduire. Et certains même de ces rappeurs n’apportent pas plus à la société qu’un bon instituteur qui, lui, gagne une misère, sans parler des infirmiers et de bien d’autres plus utiles que certains faiseur-malins. Messieurs, un peu d’humilité A bon entendeur... Mon salut. N’oubliez pas votre place... Et maintenant Tournez, tournez, manèges, tournez tout le monde a à AH Ah y gagner. Et encore : la musique est un don de soi, don de Dieu qu’il donne à qui Il le veut. Merci donc à vous, merci donc à Lui

Moody Niane

Répondre à cet article