Dj Awadi tance les « voleurs de la République »

C’est une véritable sortie au vitriol que vient d’effectuer l’un des ténors du rap sénégalais. Dj Awadi qui a laissé une forte impression au Prytanée Militaire Charles Ntchororé de Saint-Louis, n’a pas manqué de clouer au pilori la gestion du régime actuel. Il estime que les « voleurs de l’argent du pays » doivent être blâmés. Il a par ailleurs appelé les enfants de troupe à plus de conscience.


La 18ème du Festival de Jazz de Saint-Louis a été marquée par la prestation de Dj Awadi. C’est un prétexte pour le leader de Pbs Radical de démontrer son talent devant les enfants de troupe du Prytanée Militaire de Saint-Louis. L’ex-membre du Positif Black Soul a tenu en haleine le public pendant près d’une heure. Il a revisité son riche répertoire. Habillé comme son idole Thomas Sankara, l’artiste n’a pas mis de gants à l’égard de nos gouvernants.

C’est un ton très rugueux qu’il a utilisé dans ses chansons devant un public venu très nombreux. Des thèmes comme la corruption, le vol, la conscience, le respect, ont été évoqués par le rappeur au talent avéré. Le lauréat du Prix Rfi Musiques du Monde 2003 salue le comportement des enfants de troupes qui, selon lui, ont grandement participé à l’animation et à la réussite de l’évènement. « Je trouve toujours du plaisir à jouer à Saint-Louis où le public est souvent chaud.

C’est aussi normal pour moi de répondre à l’appel de la jeunesse du pays », dira Awadi très souriant. Le maestro pense que le Sénégal ne mérite pas de tels actes. « Nous avons noté plusieurs choses qui dérangent le fonctionnement de la nation », a-t-il indiqué. S’agissant de son engagement, il souligne : « mon engagement ne date pas d’aujourd’hui.

On ne peut pas continuer à subir une injustice. On ne peut pas fermer les yeux sur certains faits de société. Des individus minoritaires continuent de voler l’argent du peuple. Ils vivent sur le dos des populations ». Pour lui, chaque Sénégalais doit tirer son épingle du jeu. On ne doit privilégier personne. Pour ce qui concerne les voleurs, il appelle les jeunes à plus de conscience.

« Les jeunes doivent être conscients car ils prendront la relève », a-t-il pesté. Toutefois, il promet : « Ils seront les leaders de demain. Ils doivent sentir en eux de futurs meneurs d’hommes conscients ». Awadi s’est aussi prononcé sur la loi sur la parité. « Il faut que cette loi soit traduite par des gestes concrets pour l’intérêt de la femme. C’est dommage, mais le Sénégal a voté beaucoup de lois sans fin. Il faut qu’on soit raisonnable », a-t-il expliqué.

Auteur : Mamadou SY

Source : LE Matin

Répondre à cet article