Deux avions, 120 4x4 : Wade crève le budget national


Le président de la République Abdoulaye Wade devrait acquérir dès le début 2008, un Airbus A 319, commandé d’abord par une monarchie du Golfe, puis revendu pour non convenance à l’Etat Sénégalais. Cette commande, contrairement à la Pointe de Sangomar, devrait figurer en bonne place dans le nouveau projet de Budget 2008 qui sera soumis dès le mois de décembre à l’Assemblée nationale. En plus de l’acheter à plus de 60 milliards de francs Cfa, l’Etat va demander le réaménagement de l’espace intérieur, suivant les exigences détaillées du client, l’Etat du Sénégal. En plus de cet avion, un must technologique volant de plus grande capacité que le Boeing 727 acquis de seconde main par Senghor en 1974, le président Wade a passé commande d’un Bombardier Challenger. Il s’agit d’un jet privé fabriqué par un avionneur canadien, bombardier, connu pour dominer le marché des avions régionaux. Cet avion, d’une douzaine de places, très confortable, devrait curieusement coûter aussi cher, en raison de son confort intérieur et des outils technologiques à bord. Ces commandes sont mises à jour au lendemain d’un communiqué de la Cap 21, mouvance présidentielle, suggérant fortement la mise en place d’un véritable parc d’avions à la disposition de « l’Etat » du Sénégal. Dans le même temps, l’Etat vient de passer commande, pour près de 3 milliards de francs Cfa, de nouveaux véhicules utilitaires de luxe pour les 120 députés de l’Assemblée nationale. Les précédents véhicules, achetés il y a deux ans, ont été « offerts » par le président de la République aux députés de la dernière législature. Ces commandes, d’un total de plus de 100 milliards, interviennent alors que les prix des denrées ont connu une hausse vertigineuse, hausse imputable, selon le chef de l’Etat, « au prix du pétrole ».

Source : Seneweb

Répondre à cet article

1 Message

  • Deux avions, 120 4x4 : Wade crève le budget national

    29 octobre 2007 10:14, par naomed

    Les nouveaux 4x4 des députés commencent à être livrés. Un peu en cachette, faut bien le dire. N’allez pas croire que c’est parce que les députés ont quelques pudeurs à se vautrer dans leurs caisses en ces temps difficiles pour nombre de sénégalais, ils ont simplement peur du scandale... Ils ont tort.

    Faut être juste aussi, car comme le dit si bien le député Masseck Guéye de Jender « Nous qui sommes du monde rural, il nous arrange, tout le monde sait que le député, c’est l’œuvre sociale ambulante, qui répond à toutes les sollicitations. Donc, c’est l’idéal pour faire correctement notre travail de proximité ». Faut pas oublier ce volet du travail social du député...

    D’aucuns continueraient à brocarder ces véhicules, pas nous. L’état, dans sa grande sagesse a choisi un véhicule qui remplit toutes les missions traditionnelles dévolues au député en zone rurale.

    la suite

    Voir en ligne : Les 4X4 des députés : de petites merveilles au service des populations

    Répondre à ce message