Daddy Bibson raconte sa mésaventure : « Comment j’ai été agressé... »

Le rappeur Daddy bibson, agressé par des inconnus vendredi dernier lors des manifestations contre la validation de la candidature de Wade a décidé de saisir Amnesty international. « Il y a un de mes amis qui a pris des photos après mon agression.


Il les a envoyés à la presse et on va les envoyer à Amnesty international aujourd’hui. » Le leader du mouvement « nouvelle orientation nationale » est revenu sur le déroulement de l’agression. « J’étais avec quelques-uns de mes petits gars quand les policiers ont commencé à lancer des grenades lacrymogènes à la place de l’Obélisque, vendredi vers 22 heures. On s’est déplacé jusqu’au niveau du Point E. Je voulais rejoindre la Raddho. J’ai appelé un taxi et j’ai dit aux autres qu’on se retrouve à la maison du parti socialiste. C’est à ce moment que des gens que je ne connais pas ont intercepté et arrêté le taxi et ils m’ont fait sortir de force du véhicule. Ils m’ont insulté, m’ont menotté et m’ont couvert mes yeux. Ensuite à bord de leur véhicule, ils m’ont emmené dans un endroit que je ne connais pas. Ils ont continué à m’insulter en disant qu’ils vont casser la gueule aux rappeurs qui sèment la zizanie dans ce pays. Ils ont commencé à me taper violemment en me demandant qui me finançait. J’ai été blessé à la tête, au coup, à la nuque et aussi au niveau des côtes. Ils m’ont retenu jusqu’aux environs de 4 heures du matin et m’ont mis dans une voiture pour me jeter sur la corniche. Je me suis retrouvé en sous-vêtement. » Raconte-t-il.

Source : leral

Répondre à cet article