CONCERT DE SOLIDARITE AU PEUPLE HAITIEN AU CCLS Awadi, Mac Faye, Miriam Thiam et « Afrikyo »… assurent

Le concert de solidarité au peuple haïtien du samedi 6 mars dernier au Centre culturel Léopold Sédar Senghor, ex Centre culturel français de Dakar, sous l’égide de l’association Initiative Sénégal-Haïti a été une grande réussite. Les artistes invités ont assuré, le public venu nombreux a communié et vibré à l’unisson pour Haïti.


Didier Awadi et son complice de tous les temps, Duggy Tee, Jac & Takeifa,Vieux Mac Faye, Souleymane Faye, Fallou Dieng, Miriam Thiam et la chorale « Afrikyo » que le public du Centre culturel Léopold Sédar Senghor a découvert avec ravissement samedi 6 mars dernier, ont assuré. Ils ont enchanté un public aux anges, massé dans les gradins ou debout aux alentours face à la scène plus de trois bonnes heures durant. Du duo Jac & Takeifa, les premiers à monter sur scène à Vieux Mac et Soda qui ont clôturé le spectacle sur un air de « Massamba, chauffeur de taxi », titre fétiche du groupe, en passant par le rap utilement et intelligemment engagé de Didier Awadi servi par un groupe du tonnerre, Souleymane Faye égal à lui-même, Fallou Dieng « l’ambianceur » ou encore la chorale « Afrikiyo », tous les artistes se sont montrés à la hauteur. Ils ont joué avec le cœur et ont assurément fait le spectacle.

Adama Gaye, Jean Charles Tall, Abdou Lô, Syndiéli Wade devisant tranquillement après le concert avec Awadi qui n’a pas pour autant été tendre avec le régime de son père et tous les autres du nombreux public qui ont choisi ce soir là de réponde à l’invite de la présidente de l’association Initiative Sénégal- Haïti (Ihs) Awa Mbow Kane, n’ont pas regretté le déplacement. Ils en ont eu pour leur argent, voir plus. Leurs modiques contributions (5000 Fcfa, le ticket du concert) en plus, avait annoncé auparavant Mme Awa Mbow serviront à ériger « une école dans une zone déshéritée’’ du pays, suivant les normes antisismiques. On joignait ainsi l’utile à l’agréable.

Mais si l’élan de solidarité à l’endroit d’Haïti et de son peuple déclenché par Ihs, ’’est destiné à faire connaître la culture et la gastronomie haïtiennes, mais également à faire connaître le peuple haïtien qui mérite d’être connu pour son courage et qui a fait beaucoup de choses dans l’histoire’’, avait souligné Mme Kane dont l’entité qu’elle dirige regroupe des Haïtiens vivant au Sénégal, des Sénégalais ainsi que d’autres nationalités, la chorale « Afrikyo » tout de blanc vêtu, a plongé le public en plein dans la culture… « Vaudou ». La musique, les voix et le chœur ont fait frémir et emporté les mélomanes. Miriam Thiam qui a apporté sa voix et son talent au chœur, a ajouté un plus qui a ravi ses fans.

« THE KING IS BACK » ! Voilà ce que scande le public, heureux, quand Duggy Tee arrive sur scène ! Le complice de Didier Awadi a en effet tenu tout comme Souleymane Faye et Fallou Dieng à être de la partie et à assurer. Sa voix est restée égale. Le public en redemandait. Didier Awadi gentiment provocateur a lui, servi par un groupe magnifique, enflammé le public en l’amenant à communier avec chaleur, pendant tous ses morceaux. Invitant sur la scène la chorale « Afrikyo », il a su également créer l’osmose entre les chants profanes et le bip de son rap engagé. « Wonderful » !

Si le concert de Coumba Gawlo au stade Léopold Sédar Senghor n’a pas été une grande réussite, celui de Mme Kane et de son association, qui s’était voulu certes plus modeste, a été un grand succès. La solidarité sénégalaise à l’endroit de Haïti et de son peuple sauve !

Source : Sud

Répondre à cet article