Awadi en concert au Bataclan

Awadi, ex leader des Positives Black Soul, sera en concert exceptionnel au Bataclan le 14/10 pour le lancement de son nouveau spectacle « Présidents d’Afrique » : 17 discours de leaders africains historiques commentés en rap et en Slam. Avec une dizaine d’invités venus des 4 coins de l’afrique


Le Festival d’Ile de France présente :

Dimanche 14 octobre 2007 à 17h, Le Bataclan (Paris 11e)

« DIDIER AWADI - Présidents d’Afrique »

Création basée sur dix-sept discours de présidents et grands leaders africains, soulignant leurs idéaux progressistes. Avec de nombreux invités, rappeurs et chanteurs des jeunes générations des pays concernés, qui répondront en musique à ces discours.

Instrumentation : guitare, clavier, basse, batterie, percussions, kora.

Ayant choisi de vivre dans son pays et de rendre à ses compatriotes la fierté de leurs origines, le jeune sénégalais Didier Awadi, ex-leader des fameux Positive Black Soul, pose une question, en écho aux idéaux des présidents et illustres leaders africains qui ont marqué l’Histoire du continent : « Que reste-t-il de tous leurs rêves ? ». Dans un spectacle très militant, il confronte des extraits de discours historiques de dix sept personnalités politiques, comme Nelson Mandela, Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Sekou Touré, Leopold Senghor… à la réflexion de rappeurs célèbres dans chacun des pays concernés. Venus des quatre coins de l’Afrique, ils réagiront à la pensée des leaders de l’Indépendance par leur analyse, une interrogation ou une émotion exprimés dans leurs langues ethniques, l’anglais ou le français. Sous les visages des « présidents » projetés en fond de scène, les jeunes musiciens africains prennent la relève et les saluent pour leur exemple, accompagnés de guitares, percussions et cora traditionnelles, dans une création signée par cet artiste engagé et talentueux. Et comme un retour à la Terre mère, c’est avec le rap qui vient d’Amérique que les jeunes africains ont choisi de dire aux chefs d’Etats, à l’instar des griots d’autrefois ou de Martin Luther King, ce que rêver l’avenir veut dire.

Répondre à cet article