Attribution de la Licence Sudatel : l’entourage de Wade s’attribue 20 milliards Cfa

Des autorités sénégalaises ont détourné environ 20 milliards de Francs Cfa dans le cadre de la vente de la licence Sudatel effectuée en 2007, selon des documents publiés par le magazine La gazette de Dakar. Ces documents publiés le jeudi 29 avril, retracent des virements bancaires effectués entre Dubaï et l’Allemagne et qui établissent sans équivoque les fraudes commises. Le journal renseigne que la partie soudanaise a mené un lobbying intense auprès des autorités sénégalaises avec des lobbyistes arabes qui ont été floués dans cette opération.


En possession de documents dont un mail par lequel le premier responsable de cette société Off Shore, un sénégalais établi à Dubaï, a reçu le paiement de 10 millions de dollars. Alors que dans un communiqué du ministère des Finances, il était dit que « Sudatel a réglé la totalité de la licence par deux virements sur un compte du trésorier général du Sénégal à l’agence nationale de la Bceao ». Cependant les relevés que détient le journal disent le contraire : « L’argent n’a pas été directement versé dans le compte du trésorier général.

Le premier virement émis par la Abu Dabi Islamic Al Bank qui a effectué le paiement de ces commissions évaluées 110 100 000 dirhams vers la Al Salam Bank. Une somme qui équivaut à 30 millions de dollars et qui a transité dans les comptes de la société Red Shed Holding, afin d’être transférée dans des comptes en Allemagne ». L’Etat du Sénégal, qui avait déclaré le montant de l’achat de cette licence à 100 milliards de francs Cfa, avait finalement revu le montant à la baisse, pour le fixer à 80 milliards. Les autorités étatiques avaient annoncé qu’il s’agissait d’une perte au change, à cause de la fluctuation du dollar. L’attribution de la licence de Sudatel a été menée par Karim Wade et son ami Thierno Ousmane Sy, conseiller du président de la République. Ils avaient été félicités par le chef de l’Etat en Conseil des ministres.

Source : Seneweb

Répondre à cet article