Accusés de n’avoir pas honoré un contrat de spectacle à Kaolack, L’artiste Carlou D et son manager attraits en justice


Une plainte a été déposée contre l’artiste musicien Carlou D et son manager Khalidou Dramé Passy. S’étant engagé pour un spectacle en guest star le lendemain de la fête de la Korité à Kaolack, la star du Rnb sénégalais a fait faux-bond au promoteur de la soirée et à ses nombreux fans. Le concert s’étant terminé en queue de poisson, le promoteur kaolackois, qui soutient avoir perdu près d’un million cinq cent mille francs, a déposé hier une plainte contre le musicien Carlou D et son manager Khalidou Dramé Passy.

Selon le sieur El hadji Malick Ndour, promoteur de musique et président du groupe Ass Production, tout est parti d’un contrat de prestation d’un spectacle qu’il a signé le 25 août dernier à Dakar avec le chanteur Carlou D, représenté par son manager Khalidou Dramé Passy. Il a ainsi versé une avance de 50% du montant de la prestation qui devait se dérouler le lendemain de la fête de Korité. Karlou D devait animer avec son groupe un concert à la salle de théâtre de l’alliance franco sénégalaise de Kaolack. Seulement, le jour J, il n’a pas daigné se présenter.

Conséquence : les jeunes mélomanes qui se sont massivement déplacés pour assister à la fête ont immédiatement piqué une colère avant de prendre sévèrement à partie l’organisateur. La fête a tourné ainsi au vinaigre. La foule, surexcitée, a saccagé les lieux, principalement le matériel de sonorisation. Les dégâts auraient pu être plus graves si les forces de l’ordre n’étaient pas venus à la rescousse de l’organisateur. Selon toujours le promoteur, deux de ses collaborateurs ont été blessés dont l’un, Ndiaga Dieng, grièvement atteint et actuellement interné à l’hôpital.

Face à la presse, hier, le promoteur du concert, El hadji Malick Ndour, n’a pas hésité à accuser le rappeur Carlou D d’être à l’origine de ses déboires avec le public. Il a soutenu avoir porté plainte, hier, auprès du commissariat central de police de la ville contre le musicien Carlou D et son manager Khalidou Dramé Passy. Il évalue son préjudice à un million cinq cent mille (1 500 000) francs Cfa. Il explique que Carlou D l’a fait sciemment car aussi bien lui que son manager ont refusé de répondre à ses incessants coups de fil le jour même du concert. « Ce n’est qu’à 22 heures, alors qu’on a commencé la vente des tickets d’entrée, qu’ils m’ont appelé pour proposer de me rembourser mon acompte de 150.000 francs, prétextant qu’il allait se produire en studio dès le lendemain ». Jugeant ces propos fallacieux et non fondés, le promoteur qui a vigoureusement dénoncé l’attitude et l’arrogance de la star du Rnb et de son manager, a déclaré qu’il ira jusqu’au bout pour que justice soit faite et afin de préserver son image de marque.

Joint au téléphone, Carlou D a déclaré n’avoir pas pris un engagement avec le groupe Ass Promoteur encore moins encaissé son argent. S’excusant pour les désagréments causés à ses fans, Carlou D affirme que c’est son manager Khalidou Dramé Passy qui a traité avec le promoteur à son insu alors qu’il n’était pas dans les dispositions de se produire ce jour-là

Par LAITY MBASSOR NDOUR

Source : L’Observateur

Répondre à cet article