> Actualités > Naby Condé alias Naby : « Je suis devenu chanteur un peu par hasard (...)

Naby Condé alias Naby : « Je suis devenu chanteur un peu par hasard »

mercredi 6 mai 2009

Les Sénégalais connaissent bien Suma réréé, mais qui est Naby qui se cache derrière cette chanson ? Un sénégalais de 33 ans (rire). Je suis né à Dakar, d’une mère malienne et d’un père guinéen, mais j’ai grandi à Mbour (Ndlr : 80 km au sud de Dakar). Je suis devenu chanteur un peu par hasard. Je crois que c’était en moi. Depuis tout petit, je chantais des trucs à ma mère pour qu’elle me pardonne. Et puis j’écris, cela vient naturellement, un peu comme quand la pluie tombe, c’est imprévisible. Il y a des faits qui me font cogiter. J’en fais une mélodie et ensuite, je compose la musique.

Justement, cette musique comment la décririez-vous ? Disons qu’elle m’est propre. Il y a des accents reggae mais c’est aussi un mélange de tout ce que j’ai écouté étant jeune. Cela va du reggae bien sûr, au jazz, aussi le hip hop, la soul en passant par le funk. Des artistes comme Tracy Chapman, Stevie Wonder, Youssou Ndour, Omar Pène. Et puis il y a l’inspiration des musiciens, des collaborations au hasard des rencontres, avec un trompettiste, une saxophoniste et d’autres.

Vous chantez parfois en français et en anglais, mais beaucoup de vos textes sont en wolof. De quoi parlent-ils ? De tout ! Du social, de Dieu, d’amour. Je suis un rêveur, mais j’avance à pas de caméléon. Regardez, mon premier album Dem Naa (“je suis parti”, en wolof) est sorti en octobre 2008 sur notre propre label Dem Rek. On joue dans différents endroits de Dakar et j’ai fait quelques dates en France, au festival Galsen, à la Goutte d’Or et au New Morning. Ça avance...

Source : Rfi.fr

Répondre à cette brève