> Agenda > Louga abrite la 5ème édition de ‘’Battle national’’

Louga abrite la 5ème édition de ‘’Battle national’’

samedi 15 mai 2010

La ville de Louga accueille la 5-ème édition du ‘’Battle national’’, une danse Hip Hop, prévue les 4 et 5 juin, a annoncé, mercredi à Dakar, Gacirah Diagne, présidente de l’association Kaay Fecc (viens-danser !), à l’initiative de la manifestation.

‘’Depuis 2005, nous sommes là à Dakar et on essaie de réaliser des choses. Maintenant, il faut penser aux régions. Donc, nous allons commencer par Louga, mais notre objectif est d’atteindre toutes les régions du Sénégal’’, a-t-elle indiqué.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse, Mme Diagne a ajouté qu’en plus de Louga, la manifestation verra la participation de représentants des régions de Dakar, Diourbel, Kaffrine, Kaolack, Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor.

Selon les organisateurs, la manifestation qui se tiendra au terrain de basket à côté du Centre culturel régional de Louga, est placé sous le parrainage du rappeur Didier Awadi Matador.

Les rencontre sera aussi marquée par des ateliers de formation aux métiers de la danse au bénéfice des jeunes.

‘’Notre mission est de renforcer les capacités des danseurs, les encadrer en leur favorisant l’accès à des productions de qualité’’, a-elle soutenu.

‘’Au Sénégal, on a toute une jeunesse qui s’intéresse au Hip Hop. Pour nous, il faut accompagner cette jeunesse’’, a poursuivi Mme Diagne qui a rappelé leur objectif ‘’d’encourager les jeunes à s’inspirer de nos traditions pour avoir une danse qui nous ressemble’’.

Elle a avancé un budget prévisionnel de 60 millions de FCFA pour les besoins de la manifestation.

’’Le budget est la question piège. Il faut le dire, il est très limité. Disons que c’est surtout la solidarité qui compte. L’équipe travaille de manière bénévole. Même s’il n’y a pas d’espèces sonnantes et trébuchantes, il y a l’humain. Le Hip Hop est un milieu bien organisé’’.

‘’C’est la première édition décentralisée. Nous en sommes très honorés. Les autorités locales adhèrent à ce projet’’, a pour sa part indiqué Hugues Diaz, directeur du Centre culturel régional de Louga.

M. Diaz, soulignant que ‘’Louga dispose d’une centaine de groupe de rap’’, a estimé que le Battle ‘’va beaucoup apporter’’ aux nos jeunes.

‘’Toutes ces actions culturelles vont contribuer à enrichir le mouvement Hip Hop tant aimé par nos jeunes’’, a-t-il fait savoir.

Source : APS

Répondre à cette brève