> Clash > Lettre ouverte d’un Afghan au Chef d’état-major de l’armée française

Lettre ouverte d’un Afghan au Chef d’état-major de l’armée française

vendredi 5 septembre 2008

(le GÉNÉRAL GEORGELIN)

Dans un article du « Figaro », vous avez la franchise de dire, aux Français, que vous menez « une guerre anti-insurrectionnelle », en Afghanistan.

C’est-à-dire une guerre au milieu d’un peuple qui rejette l’armée dont vous êtes le patron.

Permettez-moi la même franchise…

Nous avons connu, en France, une armée d’occupation ; et la fierté d’être français s’est construite dans l’insurrection.

Idem en Afghanistan, l’idée de nation s’est bâtie autour de la résistance à l’impérialisme britannique, puis avec les moudjahidin qui combattaient l’invasion soviétique…

Aujourd’hui, c’est vous qui reprenez « le fardeau de l’homme Blanc ».

Aussi, prendrai-je faite et cause pour les patriotes qui là-bas vous combattent et vous considèrent – avec justesse – comme une armée coloniale d’occupation.

La parole « taliban » étant interdite sur nos forums, je parlerai sans détour en leur nom :

« DE QUEL DROIT, VOUS L’ÉTRANGER, L’OCCUPANT, RESTEZ-VOUS SUR NOS TERRES ?

« De quel Droit, voulez-vous nous imposer votre mode de vie ? votre échelle des valeurs et votre fric pourri ?

« Le fait d’être accompagné par des « chiens locaux » vous autorise-t-il à entrer comme des voleurs, la nuit, dans nos villages, et briser nos enclos ?

« Comment réagiriez-vous, en France, si des militaires avec des collabos venaient brutaliser les vôtres ?

« Considèreriez-vous les hommes, les femmes, qu’ils recherchent comme des « terroristes » ?

« Depuis sept ans, les avions américains, français apportent la mort dans notre infortuné pays, l’Afghanistan.

« Selon le professeur américain Marc W. HEROLD, votre aviation a déversé sur nos têtes plus de bombes que pendant les guerres au Laos et au Cambodge.

« Pas un journaliste, en France, n’évoque cette tragédie…

« Aujourd’hui, le sang versé du peuple afghan incendie l’horizon et dégénère, à l’Est, en guerre civile chez nos frères pakistanais.

« L’Otan là-bas force, à coups de millions de dollars (1), les militaires d’Islamabad à tirer sur leurs propres compatriotes.

« Sans aucun respect des frontières et de la souveraineté des nations, vos drones tirent des missiles, des obus sur des villages derrière la ligne Durand (2).

« Comme pouvez-vous prétendre que l’ISAF (3) est une force de paix et de stabilité, dans la région ?

« Le comble de la mauvaise foi est atteint lorsque l’Étranger prétend qu’il est ici pour libérer la femme afghane, apporter le progrès et la démocratie.

« Cette propagande pue, dans votre bouche, le mensonge et la désinformation.

« Vous massacrez notre peuple, vous l’affamez et vous vous moquez de l’opinion !

« Les paysans pauvres vivaient bien mieux du temps des talibans.

« Car vous avez installé à Kaboul, parmi les marchands d’armes, les proxénètes et les sociétés militaires privées, la lie de la nation.

« Hamid Karzaï, par exemple, arrivé dans les cantines de l’US Army, et ses frères narcotrafiquants qui partagent l’opium avec la CIA et le MI-6 (4), ne représentent en rien les tribus pachtounes.

« Sans vous et vos parachutistes, cette bande de canailles et ces bourgeois profiteurs seraient déjà balayés…

« Aussi, je vous demande solennellement, à vous et surtout, au grand peuple français, de retirer vos troupes d’Afghanistan avant que la Résistance ne frappe de nouveau vos soldats. »

VIVE LES MOUDJAHIDIN !

VIVE LA JUSTE LUTTE DU PEUPLE AFGHAN !

Notes d’Himalove :

1. Selon Christophe Jaffrelot, les États-Unis verseraient 100 millions de dollars par mois à l’armée pakistanaise pour qu’elle fasse la guerre à son propre peuple. Information entendue sur France-culture le 25 août 2008. Combien les Yankees versent-ils aux politiciens et agents d’influence comme lui pour envoyer et maintenir les soldats français en Afghanistan ? Mystère et boule de gomme.

2. La ligne Durand est une frontière artificielle, entre l’Afghanistan et le Pakistan, tracée par le Raj britannique, qui sépare les pachtounes, auxquels ils refusaient une nation.

3. L’ISAF est un sigle Orwellien qui signifierait, paraît-il, Organisation pour l’amélioration de la paix et de la sécurité…

4. La production d’opium atteint en 2007 un record : 8200 tonnes, chiffre officiel.

Cette drogue, transportée de la base de Kandahar vers Bischek, en Kirgizie, par des avions gros porteurs américains, sert à payer l’effort de guerre de l’Otan en Afghanistan. Information donnée par la presse russe.

Répondre à cette brève