> Agenda > Le million et demi du ministère de la Culture jugé dérisoire par le comité : (...)

Le million et demi du ministère de la Culture jugé dérisoire par le comité : L’aumône’ de Serigne Modou

mercredi 30 décembre 2009

L’année dernière, pour l’organisation des ‘72 heures du hip hop’, le ministre de la Culture d’alors Mame Birame Diouf avait accordé une aide chiffrée à 4 millions de francs Cfa aux membres du Comité, la coalition de rappeurs, breakdancers, graphistes et animateurs radio initiateurs de l’événement. Cette année, pour mener à bien le festival, les acteurs de la culture urbaine s’attendaient sûrement à un traitement similaire, sinon revu à la hausse, mais Serigne Modou Bousso Lèye en a décidé autrement. L’actuel ministre de la Culture a alloué une enveloppe de 1,5 million Cfa aux organisateurs des ‘72 heures du hip hop’. Le rappeur Matador, acclamé par ses collègues, a jugé cette somme ‘dérisoire si on la compare au budget nécessaire pour la réussite de l’événement’. Il a tenu à rappeler que ‘l’organisation de la précédente édition des 72 heures du hip hop a nécessité 47 millions de francs Cfa’. De nombreux membres du Comité ont milité en faveur d’un refus catégorique d’empocher cette ‘aumône’ de Serigne Modou Bousso Lèye. Malgré leur insistance, l’idée du boycott n’a pas fait l’unanimité. Au final, une solution pacifiste a été adoptée. ‘Si nous acceptons ce chèque du ministre de la Culture, c’est tout simplement par respect pour l’institution qu’il représente’, a expliqué le rappeur Simon Bisbi Clan, un des organisateurs des ‘72 heures du hip hop sénégalais’.

Mohamed NDJIM

Source : Walf

Répondre à cette brève