> Actualités > Le Venezuela expulse l’ambassadeur d’Israël

Le Venezuela expulse l’ambassadeur d’Israël

vendredi 9 janvier 2009

« En ces heures tragiques et révoltantes, le peuple du Venezuela exprime son entière solidarité avec l’héroïque peuple palestinien, il partage la douleur qui touche des milliers de familles ayant perdu des êtres chers, et leur tend la main en affirmant que le gouvernement vénézuélien n’aura de cesse de voir sévèrement punis les responsables de ces crimes odieux. » Nous reproduisons ci-dessous le communiqué par lequel le Venezuela a annoncé l’expulsion de l’Ambassadeur d’Israël en protestation contre l’attaque de Gaza.

Comuniqué Ministère des Affaires Etrangères du Venezuela, Caracas, 6 janvier 2009

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela est le témoin une fois de plus, avec les peuples du monde, de l’horreur causée par la mort d’enfants et de femmes innocents, résultant de l’invasion de la Bande de Gaza par les troupes israéliennes, de leurs bombardements, du déchaînement systématique de l’État d’Israël sur le territoire palestinien.

En ces heures tragiques et révoltantes, le peuple du Venezuela exprime son entière solidarité avec l’héroïque peuple palestinien, il partage la douleur qui touche des milliers de familles ayant perdu des êtres chers, et leur tend la main en affirmant que le gouvernement vénézuélien n’aura de cesse de voir sévèrement punis les responsables de ces crimes odieux.

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela condamne fermement les violations flagrantes du droit international dans lesquelles s’est engagé l’État d’Israël, et dénonce son utilisation planifiée du terrorisme d’État, ce pays s’étant ainsi mis au ban de Nations.

Pour les raisons ci-dessus, le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela a décidé d’expulser l’ambassadeur d’Israël ainsi qu’une partie du personnel de l’ambassade d’Israël au Venezuela, réaffirmant sa vocation de paix et son exigence du respect du droit international.

Le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela a donné des instructions à sa Mission devant l’ONU, comme la majorité des gouvernements le réclament, de faire pression sur le Conseil de Sécurité afin de mettre en œuvre des mesures urgentes et nécessaires pour que cesse cette invasion de l’État d’Israël à l’encontre du territoire palestinien.

Le président Hugo Chavez, qui a tenu des réunions avec de hauts représentants du Conseil juif mondial, et a toujours été opposé à l’antisémitisme et à toutes les formes de discrimination et de racisme, lance un appel fraternel au peuple juif à travers le monde pour qu’il s’oppose à ces politiques criminelles de l’Etat d’Israël qui rappellent les pires pages de l’histoire du 20ème siècle. Avec le génocide du peuple palestinien, l’Etat d’Israël ne sera jamais en mesure d’offrir à son peuple la perspective d’une paix tant nécessaire que durable.

Publication originale Ministère des Affaires Etrangères du Venezuela, traduction Frank Kalouste.

Source : ContreInfo

Répondre à cette brève