> Actualités > LL United veut imposer la culture soninké au hip-hop ouest-africain

LL United veut imposer la culture soninké au hip-hop ouest-africain

lundi 3 janvier 2011

LL United, un groupe formé à Paris par deux rappeurs franco-sénégalais, nourrit la grande ambition d’imposer la culture soninké au monde du hip-hop, en partant des influences secrétées par cette communauté au Mali, en Mauritanie et au Sénégal, a indiqué à l’APS un membre du duo.

Le projet artistique de ce groupe né en 2007 renvoie un peu à ce que Baaba Maal, le leader du Dande Lenol, a fait pour la culture pular, dont il a modernisé la musique en l’ouvrant au monde et en s’imposant comme l’une de ses figures les plus emblématiques, a laissé entendre Speakcause, de son vrai nom Birahim Diallo.

Dans un premier temps, LL United est décidé à se faire connaître au Sénégal en particulier, où les deux complices ont commencé à faire du rap en faisant partie de différents groupes opérant dans la capitale.

« Hip-hop soninké », leur premier album (10 titres) publié le 30 avril dernier, va donc servir de point d’entrée dans le marché sénégalais, a expliqué Speakcause.

A travers cette première production, lui et son complice Douks, de son vrai nom Abou Doucouré, évoquent les problèmes et difficultés rencontrés en France et en Europe par la communauté soninké.

Ils dénoncent aussi la pratique du mariage forcé et d’autres problèmes internes à cette communauté, bien que fortement présente en France notamment, a dû mal à accorder certains aspects de ses traditions au mode de vie des pays d’accueil.

« En reprenant des chansons traditionnelles, LL United souhaite moderniser et faire vivre la musique soninké dans le monde entier », souligne une note de présentation de leur album.

Douks est originaire de Tambacounda (est) et Speakcause de Hadoubéré (nord-est). Avant leur arrivée en France, ils rappaient tous les deux déjà depuis quelques années dans leur pays d’origine.

Les clips de « Hip-hop soninké », titre éponyme de leur album, et de « Baby Girl », un autre morceau de cette première production, passent déjà sur la 2STV, la première télévision privée sénégalaise, a informé Birahim Diallo.

LL United se produira le 9 janvier prochain au cours d’un « grand concert » gratuit prévu à la Médina, rue 41x 30, le quartier où Speakcause a grandi, dans la capitale sénégalaise.

Le groupe va ensuite effectuer une tournée au Mali, à partir du 14 févier prochain, pour les besoins d’un festival local auquel il est invité et qui se poursuivra jusqu’au 19 février.

Selon Speakcause, LL United compte prolonger cette sortie par un tour en Mauritanie où la communauté soninké est également fortement présente.

BK/AD

Répondre à cette brève