> Actualités > El Malick Seck condamné à trois ans ferme : 24H Chrono suspendu pour 3 (...)

El Malick Seck condamné à trois ans ferme : 24H Chrono suspendu pour 3 mois

vendredi 12 septembre 2008

Le verdict du Tribunal dans l’affaire El Malick Seck est tombé. Le Directeur de publication de « 24 heures chrono » a été condamné à trois ans d’emprisonnement. Le journal « 24 heures chrono » est aussi interdit de paraître pour une durée de trois mois.

Commentant la décision, immédiatement après qu’elle a été rendue publique, le Rédacteur en chef de « 24 heures chrono » s’en ira dire qu’El Malick Seck est un détenu politique. Et que le seul fait de fermer le journal, est la preuve que c’est là une affaire politique. Sambou Biagui de pointer du doigt des gens tapis dans l’ombre qui ont ainsi réussi leur coup.

Le parquet avait requis cinq ans d’emprisonnement ferme contre El Malick Seck poursuivi en Flagrants délits pour diffusion de fausses nouvelles, injures publiques, actes et manœuvres de nature à troubler l’ordre public et créer des troubles politiques graves, recel de documents administratifs et offense au chef de l’Etat.

Le tribunal a cependant disqualifié les chefs d’accusation d’offense au chef de l’Etat et recel de documents administratifs pour ne retenir que les autres délits. En plus de la décision d’arrêter pour une durée de trois mois, la diffusion du journal « 24 heures chrono ».

Pour rappel, dans son édition du jeudi 28 août dernier, « 24 Heures Chrono » barrait sa Une d’une information relative au casse des succursales de la Bceao de Bouaké, Korogho et du Man en Côte d’Ivoire, pour dire que Me Abdoulaye Wade et son fils Karim seraient mouillés dans le blanchiment de cet argent au Sénégal. C’est ce qui a valu dans la matinée du jeudi 28 août la saisie de l’édition en question, avant que le Dirpub El Malick Seck ne soit appréhendé dans l’après-midi de la même journée.

Source : nettali

Répondre à cette brève