> Actualités > CULTURE AFFAIRE WALFADJRI-BSDA : Les rappeurs veulent assiéger Walf (...)

CULTURE AFFAIRE WALFADJRI-BSDA : Les rappeurs veulent assiéger Walf Tv

jeudi 3 septembre 2009

« Nous ne reculerons devant rien ! ». Cette phrase est désormais le leitmotiv des artistes qui se sont rassemblés, hier après-midi, au Just 4 U après la décision de la justice de rétablir le signal de Walf Tv et Walf Fm interrompu il y a une semaine sur ordre du Bureau sénégalais du droit d’auteur. Les rappeurs, eux, sont plus catégoriques : ils promettent d’assiéger Walf Tv.

L’Association des métiers de la musique du Sénégal (Ams) a organisé, hier au Just 4 U, un point de presse et un rassemblement de ses membres afin de prêter main forte au Bureau sénégalais du droit d’auteur (Bsda) qui est en contentieux avec le groupe de presse Walf Fadjri. Des rappeurs, par la voix de Matador, ont dénoncé l’injustice dont sont victimes les artistes et se disent même prêts à descendre dans la rue si rien n’est fait. « S’il le faut, nous allons manifester devant le siège de Walfadjri », ont-ils déclaré.

Un rebondissement a été noté dans cette affaire, car le juge chargé de l’affaire a estimé que le Bsda a outrepassé ses droits en ordonnant la suspension des programmes de Walf Tv et Fm. Il a ainsi exigé la restitution du matériel et de l’émetteur saisis le 27 août dernier. L’Ams, par la voix de son président Aziz Dieng (par ailleurs président du conseil d’administration du Bsda), l’association des producteurs et tous les artistes qui ont répondu à l’appel désapprouvent le fait que le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye ait reçu Sidy Lamine Niasse, Pdg du groupe Walfadjri, avant le Bsda. Selon eux, il y a « anguille sous roche ». Le Bsda a d’ailleurs rencontré avant-hier le chef du gouvernement pour lui faire part des inquiétudes de ses membres. La structure compte sur le soutien du « comité de veille » mis en place et qui regroupe les membres de l’Ams, l’association des salseros et des cinéastes.

Le musicien Cheikh Tidiane Tall, secrétaire général de l’Ams, affirme qu’il croit en la justice sénégalaise et espère un dénouement en faveur des créateurs qui ne réclament rien d’autre que le paiement de leurs droits. « Le comité de veille a rencontré Bennoo Siggil Senegaal, la Cap 21 et Landing Savané qui disent comprendre notre cause et vont nous soutenir », a confié Aziz Dieng. La chanteuse Arame Thioye a estimé que la lutte ne doit pas être dirigée uniquement contre Walfadjri. Selon elle, de nombreuses télés et radios ne respectent pas la loi sur les droits d’auteur. Son argument a été battu en brèche par Mme Siby, directrice du Bsda, qui a rappelé la bonne volonté des autres chaînes de radios et de télés qui ont tenu à se mettre en règle. « Il n’y a que Sidy Lamine Niasse qui a affirmé que personne ne peut rien contre lui et qui a refusé de se conformer à la loi », a-t-elle expliqué.

Awa NDIAYE Source : Le Soleil

Répondre à cette brève