> Agenda > AURA : Concert contre les violences faites aux enfants

AURA : Concert contre les violences faites aux enfants

jeudi 9 octobre 2008

Les Artistes unis pour le rap africain (AURA) organisent, ce vendredi 10 octobre 2008, une comédie-musicale gratuite pour la promotion des droits des enfants à la Maison du peuple. Les organisateurs ont animé une conférence de presse, le mercredi 8 octobre 2008 à l’Espace culturel Zaka, pour expliquer l’événément.

C’est un spectacle inédit au Burkina Faso que les Artistes unis pour le rap africain (AURA) entendent offrir gratuitement au public ouagalais, ce vendredi 10 octobre 2008, à la Maison du peuple. Humour et musique, plus précisément du rap, tel va être le menu du concert de ce vendredi. Les artistes membres de AURA et le comité d’organisation ont animé une conférence de presse, le mercredi 10 octobre 2008 à l’Espace culturel Zaka pour donner plus de détails sur cette comédie musicale au profit des droits des enfants. Il est ressorti de la rencontre avec la presse que pour cette comédie-musicale, les meilleurs humoristes africains ont été associés. Le collectif AURA au grand complet (Smockey, Awadi, Pris’K Waraba, Xuman, Bobby, Jo Dama, Mousso, Mouna, Pheno Bo, Egalisation, Bi D, Keity, Myriam, Safiath, Smarty) aura en face Souké et Siriki du Burkina Faso, Zongo et Tao pour un spectacle qui mettra à nu toutes les violences subies par les enfants africains d’après Aziz Dieng, directeur d’Accents multiples. C’est cette structure qui est à la base de cette campagne de sensibilisation aux droits des enfants en Afrique via la musique (les histoires extraordinaires des enfants du Poto Poto d’ AURA) en collaboration avec l’ONG Plan. Une œuvre musicale qui raconte les souffrances des enfants : maltraitance, mariages forcés des jeunes filles, abus sexuel, maladie, etc. Dans les échanges avec les journalistes, Smockey a rassuré l’assistance quant à la sécurité du concert gratuit dans la cour de la Maison du peuple. La gendarmerie nationale et les sapeurs pompiers ont été mobilisés pour le bon déroulement du spectacle.

La participation des humoristes, la différence géographique des membres de AURA, le bilan de l’album ont été quelques préoccupations des journalistes. Smockey, très prolixe à la rencontre, a soutenu que leur différence est une sublimation et d’inviter le public et les médias à venir découvrir la participation des humoristes. Quant au bilan de l’album, il est jugé positif d’après Aziz Dieng, surtout au niveau moral par Mouna et Priss’K qui disent avoir appris la tolérance. AURA n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Comme des perspectives, un projet contre les Accords de partenariat économique (APE), la réalisation du concept AURA dans d’autres langues, le financement de petits projets de jeunes en partenariat avec Plan sont les prochains défis de ce regroupement africain d’artistes-musiciens. Et Aziz Dieng d’ajouter qu’un concours de redaction de texte par des jeunes, en collaboration avec Planète jeunes, est en cours. Le texte lauréat sera mis en musique par AURA.

Alassane KERE Joseline YAMEOGO (stagiaire)

Sidwaya

Répondre à cette brève