> Actualités > A Singapour, plus de 700 cargos à l’ancre faute de fret

A Singapour, plus de 700 cargos à l’ancre faute de fret

jeudi 14 mai 2009

Le fret maritime est l’une des premières victimes de l’effondrement du commerce international. L’affrètement d’un cargo qui se négociait à 300 000 dollars la journée l’an dernier n’en coûte plus que 10 000 aujourd’hui. A Singapour comme un peu partout dans le monde des centaines de navires sont à l’ancre, en attente d’un hypothétique redémarrage de l’activité.

Répondre à cette brève